Province de Tiznit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Maroc
Cet article est une ébauche concernant le Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tiznit
Blason de Tiznit
Héraldique
Drapeau de Tiznit
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Souss-Massa
Municipalité(s) Tiznit et Tafraout[1]
Chef-lieu Tiznit
Gouverneur Driss Benaddou[2]
Localisation
Localisation de Tiznit

La province de Tiznit est une subdivision à dominante rurale de la région administrative marocaine de Souss-Massa. Elle tire son nom de son chef-lieu, Tiznit.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province de Tiznit a été créée en 1975[3] – dahir portant loi no 1-74-688 du 23 avril[4] – par démembrement de l'ancienne province d'Agadir[5].

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de Tiznit est délimitée au nord par les provinces de Chtouka-Aït Baha et de Taroudant, à l'est par la province de Tata, au sud par les provinces de Tata et de Sidi Ifni, et à l'ouest par l'océan Atlantique.

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Selon le découpage administratif de juin 2009[1], la province de Tiznit est composée de 25 communes, dont 2 communes urbaines (ou municipalités) : Tiznit, le chef-lieu, et Tafraout.

Les 23 communes rurales restantes sont rattachées à 10 caïdats, eux-mêmes rattachés à 3 cercles :

  • cercle de Tafraout :
    • caïdat d'Ammelne : Ammelne, Tarsouat et Tassrirt,
    • caïdat d'Afella Ighir : Afella Ighir ;
    • caïdat de Had Tahala : Irigh N'tahala et Aït Ouafqa ;
  • cercle d'Anezi :
    • caïdat d'Anezi : Tnine Aday, Tafraout El Mouloud, Anzi et Tighmi,
    • caïdat d'Arbaa Aït Ahmed : Arbaa Aït Ahmed,
    • caïdat d'Ida Ou Gougmar : Tizoughrane, Aït Issafen et Ida Ou Gougmar,
    • caïdat de Zaouïa Sidi Ahmed Ou Moussa : Sidi Ahmed Ou Moussa ;
  • cercle de Tiznit :
    • caïdat d'Arbaa Rasmouka : Arbaa Rasmouka et El Maader El Kabir,
    • caïdat d'Oulad Jerrar : Reggada, Sidi Bouabdelli, Bounaamane et Ouijjane,
    • caïdat d'Aglou : Tnine Aglou et Arbaa Sahel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Décret no 2-09-320 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  2. « Le Roi a nommé aujourd'hui 37 walis et gouverneurs », La Vie éco,‎ (lire en ligne)
  3. Toufik Ftaïta, Anthropologie de l'irrigation : Les oasis de Tiznit, Maroc, L'Harmattan, coll. « Ressources renouvelables », (ISBN 2296015670 et 9782296015678, lire en ligne)
  4. [PDF] « Dahir portant loi no 1-74-688 du 23 avril 1975 modifiant le dahir no 1-59-351 du 2 décembre 1959 relatif à la division administrative du Royaume », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 3264,‎ , p. 658 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  5. Paul Oswald Woolley, United States Office of International Health et United States Agency for International Development, Syncrisis - The Dynamics of Health : An Analytic Series on the Interactions of Health and Socioeconomic Development, DHEW Publication, (lire en ligne), chap. 22 à 24, p. 98

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]