Prizy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prizy
Image illustrative de l'article Prizy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Charolles
Canton Charolles
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Charolais
Maire
Mandat
François Joly
2014-2020
Code postal 71800
Code commune 71361
Démographie
Population
municipale
70 hab. (2014)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 21′ 25″ nord, 4° 13′ 20″ est
Altitude Min. 281 m
Max. 402 m
Superficie 4,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prizy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prizy
Liens
Site web prizy.fr

Prizy est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Prizy fait partie du Brionnais.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Julien-de-Civry Rose des vents
Saint-Julien-de-Civry N Saint-Germain-en-Brionnais
O    Prizy    E
S
Oyé Amanzé

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Prizy pourrait dériver du nom gaulois Prito auquel on aurait ajouté le suffixeiacum pour construire Pritiacum qui signifie le domaine de Prito[1]. En 1415 la terre de Prizy appartient aux comtes d'Amanzé. Un château (disparu) existait au hameau du Parc. Il existait [2] une léproserie, au bas de la colline. Elle est à proximité d'une petite source nommé fontaine du Doie[3] dont l'eau aurait la propriété de guérir la lèpre, les plaies et les maladies de la peau[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1993 en cours François Joly    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 70 habitants, en augmentation de 6,06 % par rapport à 2009 (Saône-et-Loire : 0,19 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
200 189 203 225 233 242 230 231 245
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
250 246 241 215 204 201 210 197 180
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
174 164 164 146 149 141 128 114 98
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
79 82 74 68 62 65 65 69 70
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale actuelle est une reconstruction qui date du XIXe siècle (1857). Elle remplace une église du XIe siècle[9]. L'église, se compose d'une nef et de deux travées couvertes de voûtes d'ogives du Xve siècle. Elle comprend de nombreux détailss sculptés, œuvre de la Mathieu Gautheron, de Saint-Julien-de-Civry. Le portail extérieur possède un tympan sculpté.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anelise Nicolier, « thèse d'archéologie médiévale La construction d’un paysage monumental religieux en Brionnais à l’époque romane », Tome 3, volume 2 : Corpus (consulté le 15 mai 2017).
  2. « Inventaire du patrimoine ; Prizy », sur archives71.fr (consulté le 15 mai 2017).
  3. ou doigt, nom provenant sans doute du nom d'une déesse gauloise, Douix, ou Douée ou Donix
  4. « Sources miraculeuses La source du Doigt de Prizy », Journal de Saône-et-Loire,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. cf. Nicolier p. 343


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :