Porcaro (Morbihan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porcaro.
image illustrant une commune du Morbihan
Cet article est une ébauche concernant une commune du Morbihan.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Porcaro
L'église Notre-Dame.
L'église Notre-Dame.
Blason de Porcaro
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Vannes
Canton Guer
Intercommunalité De l'Oust à Brocéliande Communauté
Maire
Mandat
Pierre Hamery
2014-2020
Code postal 56380
Code commune 56180
Démographie
Gentilé Porcaréen, Porcaréenne
Population
municipale
698 hab. (2014)
Densité 44 hab./km2
Population
aire urbaine
10 229 hab.
Géographie
Coordonnées 47° 54′ 37″ nord, 2° 11′ 51″ ouest
Altitude 60 m (min. : 30 m) (max. : 154 m)
Superficie 15,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 14.svg
Porcaro

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Porcaro

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Porcaro

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Porcaro

Porcaro [pɔʁkaʁo] est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Porcaro est située sur l'axe Guer - Ploërmel.

Pardon des motards[modifier | modifier le code]

À l'initiative de l'abbé Louis Prévoteau, motocycliste lui-même, le pardon de Porcaro est depuis 1979 un lieu de ralliement et de pèlerinage pour de nombreux motards qui viennent le 15 août vénérer la Madone des motards, ramenée par l'abbé de Notre-Dame-de-Fátima (Portugal). Le pèlerinage a débuté avec 38 motards et a depuis attiré un nombre croissant de motards jusqu'à atteindre les 30 000 ces dernières années, devenant ainsi le plus grand pèlerinage de motards et l'un des plus grands rassemblements de motards en Europe[1].

Un concert de rock se tient traditionnellement la veille du pardon, ce dernier étant suivi par une procession à moto de 80 kilomètres (soit 2 heures d'un flot continu de motards) sur les routes de la région, spectacle auquel assistent de nombreux curieux.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attesté sous la forme Pleigvinner en 1259.

Porzh-Karozh en breton.

Le toponyme est formé à partir du mot porzh (cour fermée, maison fortifiée) et du nom de personne Karozh.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Porcaro (Morbihan).svg

Les armoiries de Porcaro se blasonnent ainsi :

De gueules au héron d'argent, becqué et membré de sable.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Pierre Hamery PS Psychologue scolaire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1861. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 698 habitants, en augmentation de 6,08 % par rapport à 2009 (Morbihan : 3,36 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
912 920 909 898 900 981 986 953 986
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
858 809 715 706 685 659 646 613 597
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 -
581 538 580 565 510 626 684 698 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006 [5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sur Rtlinfo.be 15/08/2007
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. Henri de La Messelière, Les Filiations bretonnes, Saint-Brieuc, 192, T.4-p.437

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]