Monteneuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monteneuf
Monteneuf
Le domaine mégalithique des Pierres droites.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Vannes
Intercommunalité De l'Oust à Brocéliande Communauté
Maire
Mandat
Yann Yhuel
2020-2026
Code postal 56380
Code commune 56136
Démographie
Gentilé Monténeuvien, Monténeuvienne
Population
municipale
756 hab. (2017 en diminution de 0,92 % par rapport à 2012)
Densité 25 hab./km2
Population
aire urbaine
10 229 hab.
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 25″ nord, 2° 12′ 30″ ouest
Altitude 100 m
Min. 33 m
Max. 158 m
Superficie 30,62 km2
Élections
Départementales Canton de Guer
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
Voir sur la carte administrative de Bretagne
City locator 14.svg
Monteneuf
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Monteneuf
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Monteneuf
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Monteneuf

Monteneuf [mɔ̃tənœf] est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière Rahun y prend sa source.

Communes limitrophes de Monteneuf
Augan Porcaro
Reminiac Monteneuf Guer
Tréal Carentoir

Toponymie[modifier | modifier le code]

Monteneuf est un ancien Monteneuc[1].

Monteneuc signifie « l'oratoire de Tinoc ou Tenoc »[2]. Bernard Tanguy émet cependant l'hypothèse que Monteneuc est le doublet bretonnisé d'un toponyme attesté en -acum, Montennac[3].

Monteneg en breton[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue générale du site de « La Roche Blanche » près de Monteneuf (Morbihan - 56).

La région de Monteneuf a été occupée depuis très longtemps comme en témoigne le très important site mégalithique dont le plus connu est celui du domaine des « Pierres droites » et qui constitue probablement le second en France après Carnac.

Disséminés aux alentours, d'autres monuments en plus ou moins bon état de conservation (comme les allées couvertes de « La Loge Morinais » et celle nommée « Les Bordouées » ou le tertre de « La Roche Blanche ») confirment l'importance de ce site néolithique dans le paysage du mégalithisme armoricain.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 26 mai 2020 Daniel Huet PS Ancien Directeur centre social de Guer
26 mai 2020 En cours Yann Yhuel[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2017, la commune comptait 756 habitants[Note 1], en diminution de 0,92 % par rapport à 2012 (Morbihan : +2,52 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1401 0661 1661 2811 0431 0871 0411 2211 200
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2541 2311 2211 2001 2761 2841 3671 3031 341
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 3131 2821 2601 1031 1091 0871 1211 094938
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
923842805722713660707713763
2017 - - - - - - - -
756--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annales de Bretagne et des pays de l'ouest: Anjou, Maine, Touraine, Volume 87,1980, page 440.
  2. a et b Hervé Abalain - 2000 - Noms de lieux bretons - Page 85.[réf. non conforme][source insuffisante]
  3. Bernard Tanguy, « La limite linguistique dans la péninsule armoricaine à l'époque de l'émigration bretonne (IVe-Ve siècle) d'après les données toponymiques », Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, vol. 87, no 3,‎ , p. 429–462 (ISSN 0399-0826, DOI 10.3406/abpo.1980.3016, lire en ligne, consulté le 2 décembre 2019)
  4. « Monteneuf. Yann Yhuel élu maire », sur Les Infos du pays gallo, (consulté le 28 mai 2020)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  9. Notice no PA00091811, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Un nouvel espace remarquable en Bretagne », sur http://www.bretagne.fr

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]