Pont de Saint-Ouen-les-Docks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont de Saint-Ouen-les-Docks
Le pont vu du côté de Saint-Ouen
Le pont vu du côté de Saint-Ouen
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine / Seine-Saint-Denis
Commune Gennevilliers / L'Île Saint-Denis / Saint-Ouen-sur-Seine
Coordonnées géographiques 48° 55′ 07″ N, 2° 19′ 44″ E
Fonction
Franchit Seine
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc

Le pont de Saint-Ouen-les-Docks, appelé plus communément pont de Saint-Ouen, part du quai du Moulin de Cage et du quai des Grésillons à Gennevilliers, dans l'alignement de l'avenue Louis-Roche. Il traverse l'Île Saint-Denis par le boulevard Marcel-Paul et rejoint Saint-Ouen-sur-Seine entre le quai de Seine et le quai de Saint-Ouen, en débouchant sur la rue du Landy et la rue Albert-Dhalenne.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier pont, appelé pont Vernier, fut construit en 1856[1]. La portée de ses deux arches de fonte posée sur des piles de pierre était de 55 mètres de longueur.

À cette occasion, le peintre Auguste de Châtillon, dans sa brochure poëtique de 1857 intitulée Promenade à l’île Saint-Ouen-Saint-Denis, en exprime son admiration teintée de nostalgie[2]:

« De Saint-Ouen, pour traverser l’eau
 On ne se rendait qu’en bateau ;
 Depuis, le pont Vernier existe !
 — C’est monumental mais c’est triste.
 Et pour moi, peintre, c’est moins beau.
 ...
 Malgré l’éclat du pont nouveau,
 Je préfère l’ancien bateau. »

On en déduit que ce pont était le premier à cet emplacement, car il remplaçait un bac. Il est hélas détruit pendant la guerre de 1871[3]. Il est ensuite réparé ou reconstruit sous sa forme actuelle en 1873[4], puis complété par un second pont.

En , un accès au grand Parc des Docks de Saint-Ouen y est créé.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :