Pont de Levallois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Levallois
Partie du pont de Levallois enjambant le petit bras de la Seine
Partie du pont de Levallois enjambant le petit bras de la Seine
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Commune Levallois-Perret et Courbevoie
Coordonnées géographiques 48° 54′ 01″ N, 2° 16′ 38″ E
Fonction
Franchit Seine
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Matériau(x) Béton armé et acier
Construction
Construction 1913-1919
Inauguration 1924
Architecte(s) Van Imschoot-Roos
Ingénieur(s) Georges Bouche
Maître(s) d'œuvre Eugène Mayer
Maître d'ouvrage Département de la Seine
Entreprise(s) Société anonyme des ateliers Moissant Laurent Savey

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont de Levallois

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Pont de Levallois

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont de Levallois

Le pont de Levallois enjambe la Seine entre les deux communes de Levallois-Perret sur la rive droite et de Courbevoie sur la rive gauche, dans le département des Hauts-de-Seine et la région Île-de-France.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le pont de Levallois surplombe la Seine, ainsi que la pointe aval de l'île de la Jatte, dans sa partie appartenant à Levallois-Perret.

Il relie les communes de Courbevoie en rive droite du fleuve et de Levallois-Perret en rive gauche.

Il est situé peu en amont du PK 22 de la Seine à l'aval de Paris, selon la cartographie des Voies navigables de France (VNF)[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Il fut édifié de 1913 à 1919, avec une longue interruption consécutive à la Première Guerre mondiale, par l'architecte Van Imschoot-Roos[2].

Il fut inauguré officiellement en 1924 seulement.

Description[modifier | modifier le code]

Ce pont à quatre arches est situé dans l'axe de la rue Anatole-France à Levallois-Perret. Il se termine en viaduc côté Courbevoie.

Il porte trois voies de circulation : une vers Courbevoie, deux vers Levallois-Perret, ainsi que deux trottoirs.

Trafic[modifier | modifier le code]

Lors d'un comptage effectué en 2006 au moyen de compteurs à tubes, le trafic moyen journalier annuel s'élevait à 19 126 véhicules[3].

Les ponts routiers les plus proches sont : le pont de Courbevoie en amont et le pont d'Asnières en aval.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le pont de Levallois a été répertorié par le Ministère de la Culture dans l'inventaire général du patrimoine culturel de l'Île-de-France[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. vnf.fr
  2. Le patrimoine des communes des Hauts-de-Seine, éd. Flohic, 1994, p. 237
  3. [PDF]Carte du trafic routier des Hauts-de-Seine, consultée le 12 septembre 2010
  4. Inventaire général du patrimoine culturel d'Ile-de-France

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]