Grande Nef de l'Île-des-Vannes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grande Nef de l'Île-des-Vannes
Nef Lucien Belloni
Grande Nef Ile-des-Vannes (palais des sports) (vue des docks de St-Ouen).jpg

La Grande Nef, vue des docks de Saint-Ouen

Présentation
Type
Style
3e quart du XXe siècle
Architecte
Ingénieur
Construction
1971
Propriétaire
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
15 Bd Marcel Paul 93450 L'Île-Saint-Denis
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris et la petite couronne
voir sur la carte de Paris et la petite couronne
Red pog.svg

La Grande Nef de l’Île-des-Vannes est le palais des sports de la ville de Saint-Ouen, situé sur la commune de L'Île-Saint-Denis. Cet édifice est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 2007[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1955, la ville de Saint-Ouen acquiert, auprès des établissements de chocolaterie Menier, un terrain sur le lieu-dit « Île des Vannes » qui constitue la pointe sud de l’actuelle Île Saint-Denis. Dès l’acquisition de ce terrain, la municipalité envisage la construction d’un palais des sports.

L’avant-projet de palais omnisports est déposé en 1959 par Lucien Metrich et Anatole Kopp, mais le chantier ne commencera qu’en 1968 sur le projet déposé par les architectes Pierre Chazanoff, Anatole Kopp et l’ingénieur René Sarger. Le complexe sportif comporte un stade couvert, une piscine, un stade de plein air et les installations d’un club d’aviron et d’un boulodrome.

En 2005, la municipalité de Saint-Ouen décide de baptiser la Grande Nef du nom de Lucien Belloni à l'occasion de la Fête de la libération de la ville, en présence notamment de Paulette Fost, ancienne sénatrice et maire de Saint-Ouen[2]. Métallurgiste, ancien résistant, militant communiste et syndicaliste, Lucien Belloni (1924 - 2000) a été secrétaire fédéral PCF de la Seine-Ouest de 1956 à 1959, maire adjoint de Saint-Ouen notamment chargé de la jeunesse et des sports de 1953 à 1983, conseiller municipal de 1983 à 1995, conseiller régional de 1977 à 1983 ainsi que président de l'Office Municipal des Sports (OMS) de 1954 à 1983[3]. Il a également été cofondeur de la Fédération Nationale des Offices Municipaux des Sports en 1958, dont il sera vice-président de 1962 à 1983, ainsi que de l'Union Sportive Multisections Audonienne (USMA) créée en 1950 à Saint-Ouen.

Architecture[modifier | modifier le code]

La pièce maîtresse de ce complexe demeure la Grande Nef de l’Île-des-Vannes, en forme de barque renversée hissée sur la berge. Immense halle de 98 mètres de longueur, 51 mètres de largeur et 26 mètres de hauteur, la Nef est couverte d’une surface paraboloïde hyperbolique de 3 000 m2 et est composé d’un maillage de câbles prétendus entre deux arcs obliques (cf. photo d'archive). Emblématique des expériences architecturales d’après-guerre, la Grande Nef a reçu en 2007 le label « Patrimoine du XXe siècle » du Ministère de la Culture et est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Depuis son inauguration en 1971, la Grande Nef a accueilli des manifestations sportives et musicales d’envergure. Peu utilisé aujourd’hui, l'édifice est dans l’attente de travaux de rénovation. Il constitue, aujourd’hui encore, un signal fort de l’architecture de Saint-Ouen et de l'Île Saint-Denis. La Grande Nef sert d’ailleurs de logo à l’office du tourisme de Saint-Ouen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]