Ploumanac'h

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ploumanac'h
L'entrée du port
L'entrée du port
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Lannion
Canton Perros-Guirec
Commune Perros-Guirec
Géographie
Coordonnées 48° 49′ 52″ N 3° 29′ 13″ O / 48.831111, -3.48694448° 49′ 52″ Nord 3° 29′ 13″ Ouest / 48.831111, -3.486944  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 15.svg
Ploumanac'h

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 15.svg
Ploumanac'h

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Ploumanac'h

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Ploumanac'h

Ploumanac'h (prononcé en français [plumanak] ou [plumana], et en breton [pluˈmãːnax]) est un bourg de la commune de Perros-Guirec du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne, en France.

Situation[modifier | modifier le code]

Le village de Ploumanac’h est situé à 3 kilomètres au nord-ouest du centre-ville de Perros-Guirec. En voiture, il n'est accessible que par une seule route, la D788 entre Perros-Guirec et Trégastel au carrefour qui se situe en contrebas du bourg de La Clarté et du sémaphore.

Climatologie[modifier | modifier le code]

En raison de sa situation sur le littoral de la Manche, le climat de Ploumanac’h est tempéré océanique. La ville est soumise aux influences maritimes toute l'année, aux étés et hivers doux. La neige est rare et les pluies modérées.

Relevés météorologiques de Ploumanac'h, Côtes-d'Armor
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 5,7 5,4 6,3 7,9 10 12,6 14,2 14,6 13,7 11,5 9,3 5,9 9,8
Température maximale moyenne (°C) 9,5 9,8 11,3 13,6 15,7 18,3 20,1 20,2 19,4 16,6 13,5 9,9 14,8
Précipitations (mm) 82,8 65 58,2 47,2 58,6 48,8 55,3 46,4 31,1 74,6 93,4 101,4 762,8
Source : meteociel[1]


Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ploumanac'h Blason D’azur à l’oratoire de saint Guirec d’argent ; au chef du même chargé de trois mouchetures d’hermine de sable alternant avec deux cœurs de gueules.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le parc des sculptures

Le parc des sculptures[modifier | modifier le code]

En allant vers le bourg, il est situé peu après le carrefour avec la D788. Parmi les sculptures de granit, citons : "Madame et son chien" de Joseph Visy en granit rose de La Clarté de gris-bleu de l'Ile-Grande et de gabbro noir de Sainte-Anne-de-Trégastel, "Femme Fleur ou femme enceinte" de Wattel en granit beige de Bignan.


Le port[modifier | modifier le code]

Vue depuis le moulin à marée de Trégastel
Vue depuis le moulin à marée de Trégastel
Le seuil du port qui garde un niveau minimum d'eau
Le seuil à marée très basse
  • Le port naturel de Ploumanac'h est un des plus protégés de la côte nord de Bretagne. Il est formé par la réunion des deux ruisseaux du Traouïero (le grand et le petit Traouïero). En 1861, les marins de Ploumanac'h sollicitent du ministère des Travaux publics, l'établissement d'une jetée pour permettre des communications entre les bateaux et la terre par tous temps. Le lieu choisi est Pen-an-Crec'h, où les rochers alentour sont utilisés à la construction d'une cale, destinée aux bateaux de pêche locaux. La cale sera construite vers 1883.

Aujourd'hui, le port est relativement important car il possède 250 places sur bouées, ainsi que 150 places en échouage. Même en cas de très basse mer, il reste toujours un peu d'eau dans le port due à la présence d'un seuil à -2,55m. Une échelle de hauteur d'eau est affichée à l'entrée du port, qui permet de savoir si le passage du seuil est possible par rapport au tirant d'eau du bateau.

En saison, des navettes touristiques partent du port en direction des Sept-Îles.

Le moulin à marée en 2010
Le moulin à marée en 2010
Le moulin à marée au milieu du XXe siècle
Le moulin à marée au milieu du XXe siècle

Deux moulins à marée (un moulin à glace et un moulin à blé (sur Trégastel)) séparent le port de la vallée des Traouïero, qui elle-même, sépare Ploumanac'h de Trégastel.

Le moulin de Ploumanac'h[2],[3] fonctionnait grâce au flux et au reflux de la marée et se trouve au bas de la vallée du Petit Traouïero. Il semble qu’un premier moulin ait fonctionné à cet endroit dès le XIVe siècle. C’est en 1833 qu’un nouveau moulin, comportant deux roues, l’a remplacé. En 1888, le bâtiment a été agrandi et couvert d’un toit en tuile rouge d’où son nom de Milin Ru (le moulin rouge en breton, à la différence de l'autre moulin qui était appelé (Milin Glaz (le moulin bleu))). À partir de 1892, le moulin a été utilisé pour fabriquer de la glace à l’aide d’une machine conçue par Pictet. Cette glace était utilisée pour la conservation des poissons ramenés par les pêcheurs de Ploumanac'h.
En 1896 Bruno Abakanowicz acheta ce moulin à un boulanger. En 1904 et les années suivantes, les habitants protestèrent contre la pose de clôtures sur la chaussée, qui en interdisaient le passage. En 1919-20, le moulin arrête de fonctionner. En 1965, il fut question d'y construire une maison d'habitation, mais en 1968, le moulin était acheté par la commune. Les premiers travaux de rénovation sont conduits par l'architecte des bâtiments de France Bideau, avec un projet de musée, tout en conservant la toponymie originale. Cependant, les travaux ne furent pas poursuivis. La couverture, en chaume à l'origine, puis en tuiles rouges aux XIXe et XXe siècles, est en ardoises depuis 1965.

Les 2 plages[modifier | modifier le code]

  • La Bastille: Cette crique, située entre la plage de Saint-Guirec et le port de Ploumanac’h, tire son nom du fait qu’elle joua, par le passé, un rôle de place forte.

En 1856, il fut envisagé d’édifier un phare sur le sommet du rocher Castel Braz qui domine la plage et culmine à une hauteur de 28 mètres. Le projet fut toutefois abandonné au profit du site de Mean-Ruz.

Vue panoramique de l'Anse Saint-Guirec en 2007 depuis la chapelle Saint-Guirec (à l'extrême droite) ; l'oratoire de Saint-Guirec à l'extrême gauche.

Le chapeau de Napoléon est un rocher qui surplombe la baie.

Bâtiments religieux[modifier | modifier le code]

L'oratoire de Saint-Guirec à marée haute
L'oratoire de Saint-Guirec à marée haute
  • La chapelle Saint-Guirec [4] : Au XVIe siècle, les moines de l'abbaye de Bégard font construire un édifice de pierre. Cet édifice primitif est restauré aux XVIIIe et XIXe siècles. Il est agrandi une première fois au début du XXe siècle, et à nouveau en 1948 : deux transept sont ainsi ajoutés à la nef d'origine. Cette chapelle de marins abrite, entre autres, un Christ en croix, un saint Julien en tenue de soldat romain, du XVe siècle, une pietà et un saint Sébastien, du XVIe siècle, un saint Yves ainsi qu'un tableau représentant l'arrivée de saint Guirec à Ploumanac'h.
  • L'oratoire de Saint-Guirec :

Selon la légende, c’est sur cette plage qu’accosta le moine saint Guirec au VIIe siècle. Un oratoire, édifié à même la plage au XIe siècle, perpétue la mémoire du saint.

Article détaillé : Saint Guirec.

Le phare[modifier | modifier le code]

Le phare avec Les Sept-Îles en arrière plan.
Article détaillé : Phare de Ploumanac'h.

Le premier phare de Ploumanac'h (ou phare de Mean Ruz) date de 1860. Détruit en 1944, il a été remplacé par le phare actuel en 1945. Il indique l'entrée de la passe menant au port de Ploumanac'h. De nuit, il est repérable grâce à son feu rouge à occultations avec un secteur blanc. Cette dernière couleur n'étant visible qu'entre l'île Tomé et l'île Rouzic.

Du phare, on a une vue directe sur le château de Costaérès, l'île Renote et sur Les Sept-Îles.

L'anse de Pors Kamor[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Anse de Pors Kamor.
L'anse de Pors Kamor - abri de la vedette de sauvetage de la SNSM; Au fond, Les Sept-Îles
L'anse de Pors Kamor - abri du Canot tous temps de la SNSM ; Au fond, Les Sept-Îles

L'anse de Pors Kamor est le seul lieu toujours à flot, proche du port intérieur de Ploumanac'h, accessible seulement à marée haute. Il abrite le canot de sauvetage Président Toutain (SNS 098) depuis 2002.

Le Skewell[modifier | modifier le code]

Les rochers entre Pors kamor et le Skewell
Les rochers entre Pors kamor et le Skewell

La pointe du Skewell (en breton: Ar Skewell) constitue l’un des éperons rocheux les plus avancés du site naturel de Ploumanac’h. À cet endroit, la houle est particulièrement forte. Lorsque la mer est agitée, le déferlement des vagues y devient impressionnant.

Le sentier des douaniers qui part de Saint-Guirec en passant par le Skewell, fait partie du site de Ploumanac'h qui est classé patrimoine national; Il est la propriété du Conservatoire du littoral. Devant l’afflux de visiteurs (plus d’un million par an), le site a fait l’objet de mesures de protection; des sentiers balisés ont été créés afin de préserver la flore.

Vers l'est, avant de quitter Ploumanac'h et le site naturel, se découvre la plage de Pors-Rolland bordée par d'énormes blocs rocheux dont la Pointe du Château du Diable.

Ensuite, après avoir contourné le camping, le sentier passe sous le virage panoramique de La Clarté.

Transports[modifier | modifier le code]

Par le bus, la ville est accessible grâce aux bus du réseau Tibus - du réseau des transports interurbains des Côtes-d'Armor [5] - par la ligne 15, « Lannion - Côte de Granit Rose ».

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • La fête des vieux gréements

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ploumanac'h était un endroit pour des vacances prises par Violette Leduc dans son autobiographie la Bâtard.
Le village est sélectionné en 2015 pour représenter la Bretagne dans l'émission Le village préféré des Français.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [1]
  • Eric Chevalier, La Côte de Granit Rose Tome 2, La Clarté - Ploumanac'h. ISBN 2-910444-39-2; Éditions Alan Sutton.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.abebooks.com/book-search/isbn/9782070745357/