Île Rouzic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Île Rouzic
Riouzig (br)
Image illustrative de l’article Île Rouzic
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Sept-Îles
Localisation Manche (océan Atlantique)
Coordonnées 48° 53′ 56″ N, 3° 26′ 15″ O
Administration
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Commune Perros-Guirec
Autres informations
Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor
(Voir situation sur carte : Côtes-d'Armor)
Île Rouzic
Île Rouzic
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
Île Rouzic
Île Rouzic
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Île Rouzic
Île Rouzic
Île de France

L'île Rouzic (Riouzig en breton) est l'île la plus à l'est de l'archipel des Sept-Îles dépendant de la commune de Perros-Guirec dans les Côtes-d'Armor, en Bretagne.

Présentation[modifier | modifier le code]

Plusieurs centaines de fous de Bassan, qui nichent en colonies denses sur les falaises.

Pendant la période de reproduction l'île accueille chaque année plus de 20 000 couples de fous de Bassan[1], sur sa partie « nord », à l’opposée du continent et de l’activité humaine. Cette colonie est en constante augmentation[2]. L'île Rouzic est le point le plus méridional d'accueil pour une colonie de fous de Bassan[1], et leur unique point de nidification en France ainsi que pour la quasi-totalité des macareux moine, puffins des Anglais, pingouins torda ...

Le débarquement y est interdit. Cependant, des caméras vidéo y sont installées et les images peuvent être vues en direct depuis la station de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) à l'Île-Grande.

Réserve naturelle[modifier | modifier le code]

En 1910, la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest organise des excursions de chasse aux calculos[3], dont l'objet est de tirer sur les macareux moines[4], qui colonisent les Sept-Îles, afin d'exposer leurs becs comme trophées de chasse rapportés de ces safaris. En deux ans, leur nombre passe ainsi de 20 000 à 2 000 oiseaux. Une poignée de défenseurs de la nature s'en émeut et obtient que la chasse des oiseaux soit officiellement interdite sur l'archipel. La première réserve ornithologique privée est créée en 1912 sous l'appellation de Site naturel protégé. La même année à la suite de cette affaire, la Ligue pour la protection des oiseaux est créee. Elle est classée réserve naturelle nationale depuis 1976[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Evolution dans les nombres et la distribution du Fou de Bassan (Morus Bassanus) sur l'île Rouzic (Réserve naturelle des Sept-Iles, Bretagne), France (1939-1994). Par François Siorat et Gérard Rocamora. dans Colonial Waterbirds, Vol. 18, No. 2 (1995), pp. 172-178. Ed. Waterbird Society. 1995.
  2. « Le programme FAME », sur la LPO (consulté le )
  3. Trains spéciaux pour safaris bretons Le Télégramme
  4. 1881 - la chasse aux macareux à l’île Rouzic Histoire maritime de Bretagne Nord
  5. Réserve Naturelle des Sept îles Sant C'hireg.