Château de Costaérès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Costaérès
Image illustrative de l'article Château de Costaérès
L'îlot de Costaérès
Période ou style Néo-médiéval
Type Manoir
Fin construction 1896
Propriétaire initial Bruno Abakanowicz
Destination initiale Villégiature
Propriétaire actuel Dieter Hallervorden
Destination actuelle Villégiature
Coordonnées 48° 50′ 07″ N 3° 29′ 33″ O / 48.8353, -3.492648° 50′ 07″ Nord 3° 29′ 33″ Ouest / 48.8353, -3.4926  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Bretagne
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Commune Trégastel

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

(Voir situation sur carte : Côtes-d'Armor)
Château de Costaérès

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Costaérès

Le Château de Costaérès est situé sur l'Île de Costaérès dans le territoire de la commune française de Trégastel, dans les Côtes-d'Armor, en Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le terme château est galvaudé, c’est en fait un gros manoir de style néo-médiéval caractéristique des grandes maisons de villégiature de la fin du XIXe siècle sur la Côte de granit rose.

L’édifice, à volumétrie complexe issue de plusieurs agrandissements, est réalisé en granit rose issu des carrières de La Clarté, quartier de Perros-Guirec. Le toit est en ardoise.

Son aménagement intérieur a été conçu avec le bois de récupération d'un trois-mâts échoué en hiver 1896, le Maurice

Celui-ci a été édifié sur un îlot acheté par Bruno Abakanowicz (appelé aussi Bruno Abdank, qui a construit un peu plus tard vers 1896 l'Hôtel Bellevue à Ploumanac'h), ingénieur et mathématicien d'origine polonaise à la fin de l’été 1892 au douanier René Le Brozec, un Perrosien qui y cultivait des pommes de terre et faisait sécher du lichen et du poisson. La transaction de l’époque fut de 0,25 franc le mètre carré. Il a été achevé vers 1896 par l'ingénieur Lanmoniez et l'entrepreneur lannionnais Pierre Le Tensorer[2].

Après 1900, date du décès du propriétaire, sa fille, Sofia Abakanowicz, devenue madame Poray, fait agrandir la villa d'une aile à l’ouest en retour sur la façade postérieure.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la villa est réquisitionnée par l'armée allemande, et subit quelques dommages intérieurs.

Le 6 septembre 1990, un incendie détruit en partie l'intérieur de l'édifice.

L'image de ce château sur son îlot est souvent utilisée pour illustrer cartes postales et guides touristiques de la Côte de granit rose, des Côtes-d'Armor et de la Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce château a pris le nom de l’îlot d’un hectare sur lequel il a été construit : Costaérès qui vient de coz-seherez (kozh-sec'herezh en breton moderne) qui signifie en breton « vieille sècherie ». C'est là, en effet, que les marins faisaient sécher les poissons au soleil.

L’îlot est situé sur la commune de Trégastel, face aux plages de Tourony et de Saint-Guirec (Ploumanac'h), et séparé de cette dernière par le chenal du port de Ploumanac’h formé par le ruisseau du Grand-Traouiero. Il est accessible à marée basse via la plage de Tourony.

L'îlot est inscrit dans la zone protégée Natura 2000 Côte de granit rose-Sept-Îles[3].

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Manche Les Sept-Îles Manche Rose des vents
Île Renote N Phare de Ploumanac'h
O    Château de Costaérès    E
S
Trégastel-Sainte-Anne plage de Tourony Anse Saint-Guirec

Personnalités[modifier | modifier le code]

Plusieurs personnalités ont séjourné à Costaérès :

  • Bruno Abakanowicz, ingénieur mathématicien, commanditaire de l’ouvrage.
  • Ladislas Mickiewicz, écrivain, fils aîné du poète polonais Adam Mickiewicz.
  • Henryk Sienkiewicz qui y séjourna en 1898-1899 y écrivit son roman Quo vadis ?[4] publié en feuilleton à partir de 1895, qui lui vaudra recevoir en 1905 le prix Nobel de littérature. Une plage de Trégastel porte d'ailleurs le nom de Quo vadis.
  • Léo Ferré, poète, musicien.
  • Gérard Tournier, Editeur de Musique, propriétaire 1966-1984
  • (en) Dieter Hallervorden, comédien allemand, est le propriétaire actuel de cette île.

Visites[modifier | modifier le code]

Site privé, ne se visite pas.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :