Pierre Marot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Eugène Alexandre Marot, né le à Neufchâteau (Vosges) et mort le à Paris 6e, est un historien médiéviste français, directeur de l'École nationale des chartes. Il était membre de l'Institut.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Marot est archiviste paléographe de formation, promotion 1924 de l'École nationale des chartes. Sa thèse porte sur sa ville natale, Neufchâteau, au Moyen Âge. Après une année aux Archives nationales, il devient archiviste en chef de Meurthe-et-Moselle en 1927 et cumule cette fonction avec celle de conservateur du Musée lorrain à Nancy en 1934 et de la Maison Jeanne d'Arc.

Il est élu professeur à l'école des Chartes en 1941, titulaire de la chaire de bibliographie et d'archives de l'histoire de France, ce qui ne l'empêche pas de continuer à la tête du Musée jusqu'en 1952. Il en est ensuite nommé directeur de l'école 1954 à 1970. Il a été directeur de la Revue d'histoire de l'Église de France.

Il est élu membre libre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres le . À ce titre, il assure la fonction de conservateur du musée Jacquemart-André et de l'abbaye de Chaalis de 1974 à 1990.

Il a été également président de la Société des amis de Notre-Dame de Paris[Quand ?] et membre de l'Académie de Stanislas[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Sélection d'articles[modifier | modifier le code]

  • Pierre Marot et André Philippe, « Le "Sépulcre" de l'église des Cordeliers de Neufchâteau en Lorraine », Revue d'histoire franciscaine, vol. 1,‎ , p. 144-168.
  • « L'Obituaire de Varangéville », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 2e série, vol. 20,‎ , p. 57-64.
  • « Jean Beaudouin de Rosières-aux-Salines », Mémoires de l'Académie de Stanislas, vol. 180, no 30,‎ , p. 115-126.
  • « À quelle époque Saint Nicolas devint-il le patron de la Lorraine ? », La Semaine religieuse du diocèse de Nancy et de Toul, vol. 68,‎ , p. 323-324, 338-339.
  • « Le Tombeau de Philippe de Gueldre », Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, no 44,‎ , p. 285.
  • « La Minute française du procès de Jeanne d'Arc », Revue d'histoire de l'église de France, vol. 39,‎ , p. 225-237 (lire en ligne).

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Neufchâteau en Lorraine en Moyen Âge, Nancy, .
  • Recherches sur les pompes funèbres des ducs de Lorraine, Nancy, Berger-Levrault, .
  • Le Vieux Nancy, Nancy, Arts graphiques modernes, coll. « Les Guides du Pays lorrain », .
  • Jacques Callot d'après des documents inédits, Nancy, Berger-Levrault, (lire en ligne).
  • Emile Duvernoy 1861-1942 : bibliographie précédée d'une notice sur sa vie, Nancy, Société d'impressions typographiques, (lire en ligne).
  • La Lorraine, Paris, Alpina, .
  • Le Symbolisme de la croix de Lorraine, Nancy, Berger-Levrault, coll. « Les Cahiers du pays », .
  • Le Pays de Jeanne d'Arc, éditions Alpina, coll. « La France illustrée », .
  • Emmanuel Héré (1705-1763) : biographie du premier architecte du roi Stanislas suivie d'une étude sur la genèse de la place Royale de Nancy, Nancy, Berger-Levrault, .
  • Le Culte de Jeanne d'Arc à Domremy : son origine et son développement, Nancy, Le Pays lorrain, .
  • Saint-Nicolas-de-Port : la grande église et le pèlerinage, Nancy, Berger-Levrault, coll. « Les Guides du pays lorrain », .
  • La Place royale de Nancy, image de la réunion de la Lorraine à la France, du monument du Bien-Aimé à la statue du Bienfaisant, Paris, Berger-Levrault, .
  • Recherches sur la vie de François de Neufchâteau à propos de ses lettres à son ami Poullain-Grandprey, Paris, Berger-Levrault, .
  • Jeanne la bonne Lorraine à Domrémy : la marche de la Haute-Meuse, la mission de Jeanne d'Arc, souvenir et culte de l'héroïne dans son pays, Ingersheim, S.A.E.P., .
  • L'Obituaire du Chapitre collégial Saint-Honoré de Paris, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-lettres, coll. « Recueil des historiens de la France. Obituaires. Série in-8° », .
  • La Lorraine et la mort, Nancy, Presses universitaires de Nancy, (ISBN 2-86480-466-2)
  • Jeanne d'Arc : pour aider à connaître la Pucelle et sa mission : recueil consacré aux études sur son histoire et son historiographie, Épinal, Archives départementales des Vosges, (ISBN 2-86088-006-2).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « MAROT Pierre Eugène Alexandre », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Monfrin, « Allocution à l'occasion du décès de M. Pierre Marot, membre de l'Académie », Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, no 4, 136e année,‎ , p. 847-852 (lire en ligne).
  • Jean Schneider, « Pierre Marot (1900-1992) », Bibliothèque de l'École des Chartes, t. 151,‎ , p. 481-496 (lire en ligne).
  • Emmanuel Poulle, « Pierre Marot et l'École des Chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, t. 151, no 2,‎ , p. 496-501 (lire en ligne)
  • Jean Schneider, « Pierre Marot (1900-1992) et l'histoire de la Lorraine », Annales de l'Est,‎ , p. 217-221.

Liens externes[modifier | modifier le code]