Léon Lacabane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léon Lacabane
Fonction
Directeur
École nationale des chartes
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Jean Léon Lacabane est un historien, bibliothécaire et paléographe français né le à Fons (Lot) et mort le à son domicile dans le 2e arrondissement de Paris[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du notaire de Fons, Léon Lacabane étudie à Figeac puis monte faire son droit à Paris, où il étudie finalement l'histoire à l'École des chartes (1821). D'abord secrétaire du directeur de l’agriculture et des haras, au ministère de l’Intérieur, il entre à la bibliothèque royale en 1829. Il y fait toute sa carrière, prenant sa retraite en 1871. Il contribue à ouvrir les ressources aux chercheurs et parvient à conserver à la bibliothèque le Cabinet des titres, réclamé par les Archives impériales.

Il est parallèlement professeur de paléographie à l'École des chartes (1846), qu'il dirige de 1857 à 1871.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]