Photographie panoramique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Panoramique de la terrasse du château de Saint-Cloud, près de Paris

La photographie panoramique est un genre de photographie ou une technique qui consiste à créer des images avec des champs exceptionnellement larges.

Elle est obtenue par un appareil photographique spécial qui permet d'obtenir une image beaucoup plus large que haute. Le procédé a un intérêt quand le champ visé est plus large que l'ouverture de celui d'un objectif à courte focale.

L'appareil fixé sur un trépied combine la rotation latérale du boîtier ou d'une optique avec le défilement du film devant une fente. En numérique, l'appareil utilise, de la même manière, un capteur linéaire, qui parcourt successivement les directions incluses dans la champ, ou assemble automatiquement les portions successives de l'image parcourues pendant le mouvement. Des logiciels facilitent la fabrication d'un panoramique à partir de vues prises avec un appareil ordinaire ; pour obtenir de bons résultats, il faut que le sujet n'ait pas bougé entre les vues, et que l'exposition optimale des parties du panorama ne soit pas trop différente.

Description[modifier | modifier le code]

Une photographie panoramique peut être réalisée :

Dans ce cas, le photographe réalise plusieurs vues avec l'appareil fixé sur un trépied. Il tourne l'appareil entre chaque prise de vue en faisant se chevaucher deux vues consécutives. Un logiciel permet ensuite d'assembler les différentes images obtenues.
L'angle de prise de vue à l'horizontale peut atteindre 360°, le choix d'utiliser un grand angle et de mettre l'appareil en format vertical s'impose pour obtenir un format d'image agréable.
Certains appareils numériques permettent la prise de vue sans pied, une partie de l'image précédente étant affichée en surimpression sur la visée suivante, en se rappelant que le photographe doit tourner autour de l'appareil et non l'inverse, sinon des problèmes de parallaxe interviennent lors de l'assemblage.

Elle se réfère également à des formats relativement larges (voir format APS).

Techniques[modifier | modifier le code]

En argentique : rotation de l'objectif[modifier | modifier le code]

Cette technique nécessite l'utilisation d'appareils et d'objectifs spécifiques ; elle est actuellement peu utilisée[1].

Photographes pratiquant la photographie panoramique argentique[modifier | modifier le code]

Pentti Sammallahti devant une de ses photo panoramique

Liste non exhaustive

En numérique : assemblage a posteriori ou intégré[modifier | modifier le code]

Rotation axe appareil photo.gif
Rotation axe phototographe.gif

La technique par assemblage consiste à prendre plusieurs vues comportant des zones communes de recouvrement, et à les assembler ensuite grâce à un logiciel. De nombreux appareils photos proposent une fonction panoramique intégrée, qui suggèrent la zone de recouvrement à utiliser, et produisent eux-mêmes l'assemblage[1].

Le montage par recouvrement, qu'il résulte d'une fonction intégrée ou de l'utilisation d'un logiciel, entraine la duplication des sujets mobiles lorsqu'ils sont présents dans le champ de la prise de vue[6].

Certains programmes effacent les personnes mobiles, évitant l'apparition de fantômes.

L'assemblage de plusieurs photos peut permettre de décomposer une action.

L'assemblage de photos peut être utilisé pour augmenter la résolution de l'appareil photo[7].

Exemple de la photo panoramique d'une foule retouchée par Photoshop, avec surimpression de personnages mobiles représentés en double.
Exemple de photo panoramique obtenue avec une fonction intégrée, sans logiciel d'assemblage ou de retouche : un personnage est présent cinq fois, d'autres deux fois.
Reconstitution d'un saut de moto lors d'une compétition, assemblage de cinq photos.

Logiciels pour la création des photos panoramiques[modifier | modifier le code]

Exemples d'images panoramiques[modifier | modifier le code]

Panorama du champ de bataille à Verdun en 1917
Port de la Palmyre
Panorama de la Grande Mosquée de Kairouan (à droite), de la place devant le minaret et des anciennes murailles de la médina de Kairouan. Il s'agit d'une perspective curviligne.
La vallée du Rhin et le village de Buchberg.
Vue panoramique des jardins étagés de l'abbaye de la Cambre.
Le golf de Sept Fontaines en automne. Trous n° 12 Forêt et 2 Château.
La photographie panoramique de Taipei, Taïwan.

Le panoramique sert le plus souvent à la photographie de paysage ; le photographe chinois Zhuang Hui, après bien d'autres, l'a utilisé pour des portraits de groupe[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Matthieu Thomas, « La photographie panoramique 1/3 : les prérequis » sur focus-numerique.com, 14 mars 2011
  2. Inès Boittiaux, « L’odyssée panoramique de Josef Koudelka », sur Beaux Arts,
  3. « La photographie panoramique, Histoire Histoire de la photo panoramique », sur PENtax Klub, (consulté le 25 janvier 2021)
  4. Michaël Houlette et Matthieu Rivallin, « Bruno Réquillart, Poétique des formes », Musée du jeu de Paume.
  5. « Deux expositions Pentti Sammallahti », sur Mode panoramique Le blog consacré à l'image panoramique sous toutes ses formes,
  6. Matthieu Thomas, La photographie panoramique : retouche assemblage et export sur focus-numerique.com, 14 mars 2011
  7. Comment augmenter la résolution de l'appareil photo
  8. Elisabetta Gigante, L'art du portrait, Hazan, , p. 148-149.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]