Éclairage (photographie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Différence d'éclairage entre flash direct et indirect

L'éclairage est, en photographie, l'ensemble des facteurs et des techniques qui affectent la luminosité d'une prise de vue. Il peut être naturel, en extérieur comme en intérieur, ou artificiel (produit par une ampoule). On doit distinguer son niveau, mesurable avec un luxmètre, un posemètre ou un flashmètre, et sa qualité, appréciable suivant des critères esthétiques. Les règles de l'éclairage sont différentes suivant la nature de la prise de vue : paysage, nu, nature morte, portrait, macrophotographie, etc.

Généralités[modifier | modifier le code]

L'éclairage est un élément essentiel de la photographie puisque c'est la lumière qui vient impressionner la pellicule photographique ou le capteur numérique. L’éclairage doit être en rapport avec la sensibilité de l'élément sensible et la durée admissible de l'exposition. Un faible éclairage et une faible sensibilité entraine un long temps de pose qui peut être nuisible pour des sujets mobiles. De même, une trop forte sensibilité pour un éclairage puissant peut amener à dépasser les possibilités techniques de l'obturateur assurant la durée d'exposition.

Lumière disponible[modifier | modifier le code]

Plus connue sous son nom anglais de "avalaible light" c'est la lumière naturelle, celle qui est très majoritairement employée par les photographes amateurs. Les appareils argentiques et les premiers appareils numériques étaient limités en sensibilité, soit par le grain des pellicules qui augmentait sur les films les plus sensibles (rarement plus de 800 ISO) soit par le bruit numérique des capteurs. Depuis les années 2010, les capteurs gèrent sans problème des sensibilités suffisamment élevées pour couvrir la plupart des cas courants.

Flash[modifier | modifier le code]

La photographie au flash permet d'éclairer intensément une scène, avec le défaut d'un éclairage parfois trop violent qui donne des visages "cramés" et des yeux rouges. L'utilisation de flash indirect ou de réflecteurs permet de mieux modeler la lumière, le plus performant en la matière étant l'utilisation de flash de studio.

Qualité de l'éclairage[modifier | modifier le code]

La lumière du soleil est toujours plus esthétique quand le soleil est relativement bas sur l'horizon (le matin ou le soir). Au contraire, le soleil de midi dont la lumière est très dure et qui tombe quasiment à la verticale en provoquant des ombres denses donne rarement de bonnes photos.
Il y a le même genre de différence entre la lumière d'un flash modelée par des réflecteurs ou des écrans et celle d'un flash direct.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Bouillot, L'éclairage.
  • Daniel Gaudry, La lumière, De Boeck, 2008.
  • Michael Freeman, Le guide de la lumière et de l'éclairage en photographie numérique, Pearson, 2009.
  • Jean Turco, L'Art de éclairage, Pearson, 2013.
  • David Präkel, Éclairage, Pyramyd Éditions, 2014.
  • Steven Biver, Fil Hunter, Paul Fuqua, Manuel d'éclairage photo, Eyrolles, 2015.

Articles annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]