Parfouru-sur-Odon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parfouru-sur-Odon
Vue sur le village.
Vue sur le village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Aunay-sur-Odon
Intercommunalité Communauté de communes Villers-Bocage Intercom
Maire
Mandat
David Piccand
2014-2020
Code postal 14310
Code commune 14491
Démographie
Gentilé Parfourutains
Population
municipale
194 hab. (2013)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 27″ N 0° 36′ 33″ O / 49.090833, -0.60916749° 05′ 27″ Nord 0° 36′ 33″ Ouest / 49.090833, -0.609167
Altitude Min. 69 m – Max. 217 m
Superficie 3,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Parfouru-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Parfouru-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Parfouru-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Parfouru-sur-Odon

Parfouru-sur-Odon est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 194 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Parfouru-sur-Odon est située dans la vallée de l'Odon et sur le trajet de l'A84, à 4 kilomètres de Villers-Bocage (elle fait partie de la communauté de communes Villers-Bocage Intercom). Le village offre des paysages vallonnés et boisés.

Communes limitrophes de Parfouru-sur-Odon[1]
Villy-Bocage Noyers-Missy (comm. dél. de Noyers-Bocage), Tournay-sur-Odon Tournay-sur-Odon
Villers-Bocage,
Épinay-sur-Odon
Parfouru-sur-Odon[1] Tournay-sur-Odon
Épinay-sur-Odon Épinay-sur-Odon Tournay-sur-Odon,
Épinay-sur-Odon

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Perfunt Ru en 1198 (Magni Rotuli) et sous la forme latine Profondus Rivus super Odonem en 1267 (ch. de Mondaye)[2]. Le toponyme est issu de l'ancien français ru et du latin profundus, soit « ruisseau profond »[3]. L'Odon traverse le territoire.

Le gentilé est Parfourutain.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale est dédiée à saint Laurent et le patronage appartenait à l'abbé de Cerisy[2].

La Révolution française atteint le village de Parfouru en 1789 sans que semble signalé historiquement le moindre incident de parcours parmi les habitants.

Toutefois, les chroniqueurs signalent qu'à défaut d'avoir prêté le serment constitutionnel relatif à la Constitution civile du clergé, Jean-François Moran, curé de Parfouru, est frappé de déportation le 27 décembre 1794, au grand dam des fidèles attachés à la paroisse.

Le presbytère est désaffecté à cette époque, mais reconstruit sous la Restauration. En 1905, il devient la propriété de la commune, conformément à la loi de séparation des Églises et de l'État. Puis, la mairie s'installe dans le presbytère de Parfouru qui était désaffecté depuis de longues années.

Pour parachever le souvenir de la Révolution à Parfouru, le député du Calvados, Alain Tourret, invité par la municipalité, est venu replanter le 8 janvier 2014 solennellement un arbre de la laïcité, afin de remplacer celui qui avait été détruit par des malfaiteurs quelques jours plus tôt.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989[4] mars 2001 André Juchem PRG Ingénieur
mars 2001 2009 André Bisson SE Enseignant retraité
2009 mars 2014 Dominique Aguiton SE  
mars 2014[5] en cours David Piccand SE Ingénieur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 194 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans [7] et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Parfouru-sur-Odon a compté jusqu'à 210 habitants en 1866.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
139 114 184 176 162 157 177 190 187
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
177 201 210 203 188 182 188 177 178
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
170 150 132 115 123 144 122 119 117
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
138 104 131 150 147 136 157 194 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Laurent.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b C. Hippeau, Dictionnaire topographique du département du Calvados, Paris, Imprimerie nationale, 1883, p. 215, [lire en ligne]
  3. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ (ISBN 2-905461-80-2), p. 195
  4. « André Juchem fut maire de 1989 à 2011 », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 octobre 2015)
  5. « Municipales : David Piccand a été élu maire à l'unanimité », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 octobre 2015)
  6. « Parfouru-sur-Odon (14310) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 octobre 2015)
  7. Date du prochain recensement à Parfouru-sur-Odon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2008, 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :