Torteval-Quesnay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Torteval.

Torteval-Quesnay
Torteval-Quesnay
L'église Notre-Dame de Quesnay-Guesnon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux (Vire depuis 2017)
Canton Aunay-sur-Odon
Intercommunalité Communauté de communes Pré-Bocage Intercom
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Marie Declomesnil
2017-2020
Code postal 14240
Code commune 14695
Démographie
Population 321 hab. (2016)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 16″ nord, 0° 43′ 47″ ouest
Altitude Min. 68 m
Max. 160 m
Superficie 16,96 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Aurseulles
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Torteval-Quesnay

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Torteval-Quesnay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Torteval-Quesnay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Torteval-Quesnay

Torteval-Quesnay est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 321 habitants[Note 1]. Au , la commune devient une commune déléguée au sein de la commune nouvelle d'Aurseulles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Torteval-Quesnay[1]
Saint-Paul-du-Vernay Trungy Longraye
Cahagnolles,
Livry
Torteval-Quesnay[1] Longraye
Livry Saint-Germain-d'Ectot Hottot-les-Bagues (sur 200 m),
Anctoville,

Toponymie[modifier | modifier le code]

Torteval est attesté sous les formes Torta Vallis en 1077, Tourtavallis au XIVe siècle[2].

Quesnay est attesté sous les formes Casnetum en 1082, Caisneium en 1220, Quesnetum en 1225, Kaisneium en 1238, Quesnai en 1277, Caesnayum en 1480, Quesné en 1454, Quênai en 1723[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 24 juillet 1346, Édouard III d'Angleterre, venant de Torigny, passe avec son armée deux jours avant la prise de Caen[4]. La région sera pillée par une armée de 19 000 hommes.

En 1975, Torteval absorbe Quesnay-Guesnon et la nouvelle commune pend le nom de Torteval-Quesnay.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2001 Jean-Claude Gautier    
mars 2001 En cours Jean-Marie Declomesnil[5] DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 2].

En 2016, la commune comptait 321 habitants, en diminution de -6,69 % par rapport à 2011 (Calvados : 1,56 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
536544664657663536590601664
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
640644638634635583586549508
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
511471471412393367373323332
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
375366304383333359346347327
2016 - - - - - - - -
321--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ancienne baronnie de laquelle subsiste une entrée monumentale encadrée par deux tours à toit en poivrière.
  • Église Notre-Dame-de-l’Assomption de Torteval.
  • Église Notre-Dame de Quesnay en grande partie du XVIIIe siècle.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Calvados, page 278.
  3. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Calvados, page 233.
  4. « La guerre de Cent Ans - Le temps des défaites » (consulté le 22 juillet 2010)
  5. a et b Réélection 2014 : « Torteval-Quesnay (14240) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 mai 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :