Opération Northern Delay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Opération Northern Delay

Informations générales
Date
Lieu Aérodrome de Bashur, Irak
Issue Victoire des forces de la Coalition
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Flag of Iraq (1991–2004).svg Garde républicaine irakienne
Forces en présence
Drapeau des États-Unis ~ 1 000 hommes
Drapeau du Royaume-Uni moins de 40 hommes
inconnues

L’opération Northern Delay est menée le par l'armée américaine pendant l'invasion de l'Irak.

Déroulement de l'opération[modifier | modifier le code]

1 000 soldats de la 173e brigade aéroportée américaine sont parachutés à partir de C-17 Globemaster III de la 315th Airlift Wing, 62nd Airlift Wing et de la 437th Airlift Wing (escadres de transport aérien) sur l'aérodrome de Bashur au kurdistan irakien.

Ce déploiement de troupes dans le nord de l'Irak contraint l'armée irakienne à maintenir approximativement six divisions dans la région afin de protéger son flanc nord, aidant ainsi grandement la Coalition à avancer sur Bagdad depuis le sud.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]