Opération New Dawn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cérémonie d'activation de la United States Forces – Iraq le 1er janvier 2010.

L’opération New Dawn (opération Aube nouvelle) est une opération de stabilisation durant la guerre d'Irak commencée le avec le départ de la dernière brigade de combat de l’US Army le marquant ainsi la fin de l’opération liberté irakienne, commencée le .

Les 50 000 militaires américains encore déployés à cette date dans la United States Forces – Iraq (USF-I) dans 92 bases sont chargés de continuer à entraîner et conseiller les 650 000 personnels des forces de sécurité irakienne, de soutenir la lutte contre le terrorisme et d’assurer la sécurité des diplomates et civils américains travaillant à la reconstruction du pays et ce jusqu’au , date officielle de la fin de la mission en Irak[1]. Les dernières troupes se retirent le 18 décembre 2011[2].

Pertes de l'USF-I[modifier | modifier le code]

Du au , on dénombre 68 militaires américains morts durant cette mission dont 39 au combat[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cheryl Pellerin, « Dempsey: Iraq Campaign Was Worth the Cost », sur Joint Chiefs of Staff, (consulté le 19 décembre 2011)
  2. « Operation New Dawn », sur Global Security, (consulté le 22 octobre 2011)
  3. Margaret Griffis, « Casualties in Iraq », sur AntiWar, (consulté le 26 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]