ONU Femmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
Organe de l'ONU
Type d'organisation Agence spécialisée
Acronymes ONU Femmes
UN Women
ONU Mujeres
Chef Drapeau de l'Afrique du Sud Phumzile Mlambo-Ngcuka
Statut Active
Siège Drapeau des États-Unis New York
Création Juillet 2010
Site web http://www.unwomen.org/fr/
Organisation(s) parente(s) Organisation des Nations unies

L'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ou ONU Femmes est une agence de l'Organisation des Nations unies (ONU). Elle a été créée dans le but de « promouvoir la parité et l'autonomisation des femmes partout dans le monde »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette entité onusienne a été créée dans le cadre de réforme globale de l'ONU (entamée en 2005).
Elle fait également suite à des négociations avec les groupes militant pour la cause des femmes.

L'ONU a mis en place un "Fonds pour l'égalité des sexes"

Gouvernance[modifier | modifier le code]

La direction d'« ONU Femmes » est assurée par une personnalité qui travaillera sous l'autorité directe du Secrétaire général de l'ONU, avec le grade de Secrétaire général adjoint[2]. La Directrice exécutive d’ONU Femmes est Phumzile Mlambo-Ngcuka.

La nouvelle entité regroupe et fusionne différentes structures onusiennes déjà existantes comme la Division pour l'avancement des femmes (DAW), l'Institut international de recherche et de formation pour l'avancement des femmes (Instraw), le Fonds de développement des Nations unies pour la femme (Unifem) ou encore le Bureau du conseiller spécial pour les questions de genre et l'avancement des femmes (Osagi)[2].

Un groupe ONU Femmes français a été créé en 2013, présidé par Miren Bengoa[3], constituant alors le 17e des comités Nationaux d’ONU Femmes ; « Fondé sous le statut d’association de droit français, le Comité est reconnu par ONU Femmes pour porter ses actions de sensibilisation et de plaidoyer en France » » [3]

Missions[modifier | modifier le code]

Parmi les missions de cette entité, qui a débuté ses activités en , figure l'information, le conseil voire l'assistance technique concernant l'égalité des sexes, les droits des femmes ainsi que la « transversalisation de la problématique hommes-femmes », en s'appuyant sur le « principe de l'universalité »[1],[4].

Chronologies des secrétaires générales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Assemblée générale de l'ONU, AG/10959, 02/07/2010, Communiqué de presse en ligne
  2. a et b « L'ONU se dote d'une super-structure pour promouvoir la cause des femmes », dans La Libre Belgique, 2 juillet 2010.
  3. a et b Communiqué ONU : Phumzile Mlambo-Ngcuka salue le lancement du Comité National d’ONU Femmes France http://www.unwomen.org/fr#sthash.dWi4NMla.dpuf 14/11/2013
  4. « L'Assemblée générale approuve la création d'une entité de l'ONU pour l'autonomisation des femmes », Radio Chine Internationale, 3 juillet 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]