Département des opérations de maintien de la paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Département des opérations de maintien de la paix
Image illustrative de l'article Département des opérations de maintien de la paix
Organe de l'ONU
Type d'organisation Département
Acronymes DOMP
Secrétaire général adjoint Jean-Pierre Lacroix
Statut Actif
Membres
Siège New York
Création 1992
Site web http://www.un.org/fr/peacekeeping/
Organisation parente Secrétariat,
Conseil de sécurité,
Assemblée générale

Le Département des opérations de maintien de la paix (DOMP ou plus souvent abrégé DPKO pour Department of PeaceKeeping Operations) est un département du Secrétariat des Nations unies, chargé des opérations de maintien de la paix. Il est dirigé par un secrétaire général adjoint qui rapporte directement au secrétaire général. Depuis le , la fonction est occupée par le diplomate français, Jean-Pierre Lacroix[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le DOMP trouve ses racines en 1948 avec la création des deux premières opérations de maintien de la paix (l'ONUST et l'UNMOGIP) toujours en cours. Jusqu'à la fin des années 1980, les opérations de maintien de la paix sont supervisées par six responsables du Département des Affaires politiques spéciales des Nations unies, dirigé d'abord par Brian Urquhart puis par Marrack Goulding.

Le Département est fondé en 1992, quand Boutros Boutros-Ghali prend ses fonctions de secrétaire général des Nations unies. Marrack Goulding devient alors le premier secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, avec Kofi Annan comme adjoint. Le rôle du DOMP est clarifié dès le mois de juin suivant, lorsque Boutros-Ghali propose un plan visant à renforcer la place de la diplomatie préventive et du maintien de la paix dans le système des Nations unies. Ce plan est connu sous le nom d'agenda pour la paix.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Une fois que l'envoi d'une force de maintien de la paix a été avalisé par le Conseil de sécurité, le DOMP et le secrétaire général travaillent ensemble pour démarcher les pays contributeurs en troupes. Le DOMP fait ensuite le lien avec le commandement de la force et dirige les diplomates de l'opération de maintien de la paix.

Secrétaires généraux adjoints[modifier | modifier le code]

Période Nom Pays
1992-mars 1993 Marrack Goulding[2] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
mars 1993-décembre 1996 Kofi Annan[3] Drapeau du Ghana Ghana
janvier 1997-octobre 2000 Bernard Miyet Drapeau de la France France
octobre 2000-juin 2008 Jean-Marie Guéhenno Drapeau de la France France
- Alain Le Roy[4] Drapeau de la France France
- Hervé Ladsous[5] Drapeau de la France France
Depuis le Jean-Pierre Lacroix Drapeau de la France France

Moyens disponibles[modifier | modifier le code]

Le Département des opérations de maintien de la paix a un budget annuel de 7,23 milliards de dollars US en 2013 (plus de 5 milliards de dollars US en 2006). La somme approximative dépensée pour les opérations de maintien de la paix entre 1948 et 2007 atteint les 42 milliards de dollars US. Il gère, en 2007, 16 opérations de maintien de la paix et 2 missions politiques et d'appui pour la consolidation de la paix (MANUA et BINUSIL)

En février 2007, voici la répartition en personnel :

  • Personnel en uniforme : 80 094
    • Soldats : 68 923
    • Police : 8 675
    • Observateurs militaires : 2 496
  • Pays fournissant du personnel en uniforme : 114
  • Personnel civil international : 4 555
  • Personnel civil local : 10 300
  • Volontaires des Nations unies : 1 951
  • Nombre total de personnel servant dans les 16 missions de paix : 96 900
  • Nombre total de personnel servant dans les 18 missions gérées par le DPKO : 101 642

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]