Noga Alon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alon.

Noga Alon est un chercheur en mathématiques et en informatique théorique israélien né en 1956. Il est lauréat du prix Gödel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alon a reçu son PhD à l'Université hébraïque de Jérusalem sous la direction de Micha Perles en 1983[1]. Il a notamment travaillé au MIT, à l'Institute for Advanced Study ainsi que dans des organisme de recherches de certaines entreprise comme IBM (IBM Almaden Research Center), les laboratoires Bell ou Microsoft Research[2].

En 2015, il est éditeur-en-chef du journal Random Structures and Algorithms[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

Noga Alon a publié de nombreux articles de recherche en combinatoire et en informatique théorique. Il est reconnu notamment pour son étude des algorithmes en ligne et des algorithmes de fouille de flots de données[4], notamment dans le cadre du test de propriété (property testing)[5].

En combinatoire on lui doit l'introduction du Nullstellensatz combinatoire dans l'article A nowhere-zero point in linear mappings[6], une méthode pour étudier les somme restreinte d'ensembles.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Alon a reçu le prix George Pólya en 2000[7] et le prix Gödel en 2005, avec Mario Szegedy et Yossi Matias[4], pour leur article The space complexity of approximating the frequency moments[8].

Il a aussi reçu le prix Israël en 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Noga Alon sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. CV de la page personnelle.
  3. Page consacré à Random Structures and Algorithms sur le site des éditions Wiley.
  4. a et b Page officielle du prix Godel 2005.
  5. Par exemple dans l'article : Alon Noga, Fischer Eldar, Newman Ilan et Shapira Asaf, « A combinatorial characterization of the testable graph properties: it’s all about regularity », dans Proc. of STOC 2006, , p. 251-260
  6. (en) Noga Alon et Michael Tarsi, « A nowhere-zero point in linear mappings », Combinatorica, vol. 9, no 4,‎ , p. 393-395 (lire en ligne)
  7. (en) « Page officielle du prix Pólya », sur site de la Society for Industrial and Applied Mathematics (consulté le 26 janvier 2014).
  8. Noga Alon, Yossi Matias et Mario Szegedy, « The space complexity of approximating the frequency moments », Journal of Computer and System Sciences, vol. 58, no 1,‎ , p. 137–147 (DOI 10.1006/jcss.1997.1545, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]