Omer Reingold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Omer Reingold
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Nombre d'Erdős
2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions

Omer Reingold (hébreu : עומר ריינגולד), spécialiste en théorie de la complexité des algorithmes, est chercheur principal (Principal Researcher Engineer) au Samsung Research America depuis février 2015, après avoir été chercheur principal (Principal Researcher) au centre de recherche Microsoft à Silicon Valley.

Formation et activité[modifier | modifier le code]

Omer Reingold est né le 20 avril 1969 à Tel Aviv-Jaffa. Après des études d'informatique à l'université de Tel Aviv de 1991 à 1994, il prépare un doctora qu'il obtient en 1999 un doctorat (Ph. D.) en informatique sous la direction de Moni Naor à l'Institut Weizmann à Rehovot en Israël, pour une thèse intitulée Pseudo-random synthesizers, functions and permutations. De 1999 à 2004, il est membre sénior du département de recherche sur la sécurité des systèmes des laboratoires AT&T à Florham Park, New York, tout en étant membre visiteur de l'école de mathématiques de l'Institute for Advanced Study à Princeton. Il est professeur à l'Institut Weizmann de 2004 à 2015, tout en travaillant chez Microsoft depuis 2009 jusqu'en 2014, la fermeture de Microsoft Research Silicon-Valley. Il travaille désormais chez Samsung Research America.

Travaux[modifier | modifier le code]

Sa recherche porte sur divers sujets inter-corrélés des fondements de l'informatique, principalement en théorie de la complexité des algorithmes et les fondements de la cryptographie. Les thèmes abordés concernent les algorithmes probabilistes, la dérandomisation, et les constructions combinatoires explicites. Sa recherche touche aussi des sujets plus vastes, comme l'intimité différentielle (differential privacy) et le partage équitable, la théorie des jeux, le hachage et les structures de données, l'allocation de ressources et l’analyse de données.

Omer Reingold est reconnu pour sa découverte d'un algorithme en espace logarithmique (ie de la classe de complexité L[1]) pour le problème de la st-connectivité dans le graphes simples non orientés[2].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Note et références[modifier | modifier le code]

(en)/(he) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Omer Reingold » (voir la liste des auteurs) et en hébreu « עומר ריינגולד » (voir la liste des auteurs).

  1. Classe L dans le Zoo de complexité.
  2. a et b (en) Omer Reingold, « Undirected connectivity in log-space », Journal of the ACM, vol. 55, no 4,‎ , p. 1–24 (DOI 10.1145/1391289.1391291, lire en ligne)
  3. Omer Reingold, Salil Vadhan et Avi Wigderson, « Entropy waves, the zig-zag graph product, and new constant-degree expanders », Annals of Mathematics, vol. 155, no 1,‎ , p. 157–187 (DOI 10.2307/3062153, JSTOR 3062153, lire en ligne)
  4. ACM Names Fellows for Innovations in Computing, ACM, 8 janvier 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]