Yossi Matias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yossi Matias
Biographie
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
travaille ou a travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Uzi Vishkin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Yossi Matias est un informaticien israélien, et un dirigeant chez Google.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Yossi Matias a obtenu en 1992 un Ph. D. en informatique à l'université de Tel Aviv sous la direction de Uzi Vishkin (en), avec une thèse intitulée « Highly parallel randomized algorithmics »[1]. Il est ensuite chercheur aux Laboratoires Bell et professeur invité à l'université Stanford, et est professeur à l'université de Tel Aviv (en congé).

En 1996, il dirige le projet Lucent Personal Web Assistant des Laboratoires Bell. Il travaille ensuite dans une série d'entreprises de logiciel (cofondateur et dirigeant de Zapper Technologies en 1999, directeur de la technologie et de la recherche de HyperRoll, achetée par Oracle en 2009).

En 2006, il rejoint Google. Il fonde le centre de recherche de Google en Israël[2]. Il y dirige le développement de divers produits, comme Google Trends, Google Suggest. Il est Vice President of engineering[2] de Google Search. Il a initié également des projets de mise en ligne, comme la collection du Mémorial de Yad Vashem et des manuscrits de la mer Morte[3] . Il dirige le Google Campus de Tel Aviv.

Recherche[modifier | modifier le code]

Prix Gödel[modifier | modifier le code]

En 2005, Yossi Matias reçoit le prix Gödel, avec Noga Alon et Mario Szegedy, pour leurs contributions fondamentales aux algorithmes de fouille de flots de données[4] aux algorithmes de fouille de flots de données.

Activités de recherche[modifier | modifier le code]

Il a aussi travaillé sur les algorithmes de recherche et d'analyse des données et des algorithmes de traitement de Big data, les algorithmes parallèles, compression de données, systèmes de gestion de l'information, technologies Web, traitement vidéo et sécurité des données. Il est détenteur de plus de 30 brevets[2].

En 2009, il est élu fellow de l'Association for Computing Machinery, « pour ses contributions à l’analyse de grands ensembles et flots de données »[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Yossi Matias sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  2. a, b et c Biographie de Yossi Matias sur le site Google.
  3. Des manuscrits de la mer morte en ligne sur le site du Monde de la Bible.
  4. Noga Alon, Yossi Matias et Mario Szegedy, « The space complexity of approximating the frequency moments », Journal of Computer and System Sciences, vol. 58, no 1,‎ , p. 137–147 (DOI 10.1006/jcss.1997.1545, lire en ligne)
  5. Yossi Matias est Fellow sur le site de l'ACM.

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Yossi Matias » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]