Volker Strassen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Strassen.
image illustrant un mathématicien image illustrant une personnalité image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien et une personnalité allemande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Volker Strassen
Strassen Knuth Prize lecture.jpg

Volker Strassen.

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Leopoldina, Académie des sciences de Göttingen, American Mathematical Society, Académie des sciences et des humanités de Heidelberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre d'Erdős
2Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Volker Strassen, né le à Düsseldorf[1], est un mathématicien allemand, actuellement professeur émérite à l'université de Constance.

Il est célèbre pour son travail sur la complexité algorithmique des opérations de base en calcul formel et en théorie algorithmique des nombres. Parmi ses contributions majeures, on peut citer l'algorithme de Strassen (1969) pour le produit matriciel, l'algorithme de Schönhage-Strassen (1971) pour le produit rapide de grands entiers, et le test de primalité de Solovay-Strassen (1977).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de mathématiques, de musique, de philosophie et de physique dans plusieurs universités allemandes, il obtient en 1962 un doctorat de mathématiques de l'université de Göttingen sous la direction de Konrad Jacobs[2]. Il occupe ensuite un poste dans le département de statistiques de l'université de Californie à Berkeley et prépare son habilitation à l'université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg.

En 1968, il rejoint l'institut de mathématiques appliquées de l'université de Zurich, où il reste une vingtaine d'années avant de devenir professeur à l'université de Constance en 1988[1]. Il prend sa retraite en 1998[3].

Il reçoit le prix Paris Kanellakis en 2003 pour son travail sur les algorithmes de test de primalité[4], puis le prix Knuth en 2008 pour l'ensemble de ses contributions à l'algorithmique[5].

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) A. Schönhage, « Cantor-Medaille für Volker Strassen », Jahresbericht der Deutschen Mathematiker-Vereinigung, vol. 102, no 4,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Volker Strassen sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. [PDF](de) Preis für Prof. Volker Strassen, uni'kon 16.2004, université de Constance.
  4. (en) Prix Paris Kanellakis 2003
  5. Prix Knuth 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]