Joseph Shannon Baird Mitchell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph S. B. Mitchell
Description de cette image, également commentée ci-après
Joe Mitchell au Symposium on Computational Geometry en 2011
Naissance (58 ans)
Pittsburgh
Nationalité Américain
Domaines Informatique théorique, géométrie algorithmique, mathématiques appliquées, recherche opérationnelle
Institutions Université d'État de New York à Stony Brook, Université Cornell
Formation Université Carnegie-Mellon, Université Stanford
Directeur de thèse Christos Papadimitriou
Renommé pour Géométrie algorithmique
Distinctions Prix Gödel (2010)

Joseph Shannon Baird Mitchell, né le à Pittsburgh[1] est un informaticien et mathématicien américain. Il est professeur de mathématiques appliquées et de statistique et research professor d'informatique à l'université d'État de New York à Stony Brook. Il travaille en géométrie algorithmique, principalement appliquée à des problèmes d'infographie.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Joseph S. B. Mitchell obtient un B. Sc. de physique et mathématiques appliquées en 1981, un M. Sc. de mathématiques en 1981 à l'université Carnegie-Mellon, et un Ph. D. de recherche opérationnelle en 1986 à l'université Stanford sous la direction de Christos Papadimitriou avec une thèse intitulée « Planning shortest paths »[2]. Il travaille aux Hughes Research Laboratories (en) de 1981 à 1986, puis comme professeur assistant à l'université Cornell (1986–1991). Depuis 1991, il est professeur à l'université d'État de New York à Stony Brook, en tant que Distinguished Professor de mathématiques appliquées et de statistique et Research Professor en informatique. Il dirige depuis 2014 le département de mathématiques appliquées et de statistique.

Responsabilités scientifiques[modifier | modifier le code]

Mitchell est pendant plusieurs années membre du comité de pilotage (steering committee) de la conférence Symposium on Computational Geometry (SoCG) [3], qu'il l'a aussi présidé plusieurs fois. Il est membre du comité de rédaction des journaux Discrete and Computational Geometry[4], Computational Geometry: Theory and Applications (en)[5], Journal of Computational Geometry[6], et de Journal of Graph Algorithms and Applications (en)[7], et il est le rédacteur en chef du International Journal of Computational Geometry and Applications (en)[8]. Il a été coprésident du comité de programme du 21e symposium de géométrie algorithmique de l'ACM, à Pise, en 2005 et du 26e symposium de géométrie algorithmique de l'ACM, à Snowbird, en 2010.

Recherche[modifier | modifier le code]

Mitchell travaille principalement en géométrie algorithmique appliquée à des problèmes en infographie, visualisation des données, contrôle de la circulation aérienne, industrie manufacturière, et systèmes d'information géographique.

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Joseph S. B. Mitchell, « Guillotine Subdivisions Approximate Polygonal Subdivisions: A Simple Polynomial-Time Approximation Scheme for Geometric TSP, k-MST, and Related Problems », SIAM Journal on Computing, vol. 28, no 4,‎ , p. 1298–1309 (ISSN 1095-7111, DOI 10.1137/S0097539796309764)
  • Joseph S . B . Mitchell, « Shortest Paths and Networks », dans Jacob E . Goodman et Joseph O’Rourke (éditeurs), Handbook of Discrete and Computational Geometry, Chapman and Hall/CRC, , 2e éd. (ISBN 978-1-58488-301-2, DOI 10.1201/9781420035315.ch27), p. 607-641

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Mitchell a reçu un prix NSF Presidential Young Investigator, il a été boursier du programme Fulbright, et récipiendaire du President's Award for Excellence in Scholarship and Creative Activities. En 2010, il est lauréat du Prix Gödel avec Sanjeev Arora pour avoir décrit un schéma d'approximation en temps polynomial pour le problème du voyageur de commerce euclidien[9],[10],[11]. En 2011, il devient fellow de l'Association for Computing Machinery, pour ses recherches en géométrie algorithmique et sur les algorithmes d'approximation[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après American Men and Women of Science, Thomson Gale 2004.
  2. (en) Joseph S. B. Mitchell sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. Computational Geometry Steering Committee
  4. Editorial Board, Discrete and Computational Geometry
  5. Editorial Board, Computational Geometry: Theory and Applications
  6. Editorial Team, Journal of Computational Geometry
  7. Présentation Journal of Graph Algorithms and Applications
  8. Editorial Board, International Journal of Computational Geometry and Applications
  9. « The Gödel Prize 2010, Laudatio for Sanjeev Arora and Joseph S. B. Mitchell », sur EATCS.
  10. Jack Rosenberger, « Gödel Prize and Other CS Awards: Sanjeev Arora, Joseph S.B. Mitchell, and other researchers are recognized for their contributions to computer science », Communications of the ACM, vol. 53, no 8,‎ , p. 21 (DOI 10.1145/1787234.1787267).
  11. « Mathematics People: Arora and Mitchell Awarded Gödel Prize », Notices of the AMS, vol. 57, no 8,‎ , p. 1000 (lire en ligne).
  12. « ACM Names Fellows for Computing Advances that Are Driving Innovation », Association for Computing Machinery, 8 décembre 2011.

(en)/(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Joseph S. B. Mitchell » (voir la liste des auteurs) et en allemand « Joseph S. B. Mitchell » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]