Society for Industrial and Applied Mathematics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Society for Industrial and Applied Mathematics (SIAM), est une association en mathématiques. Fondée en , elle comptait une centaine de membres. En , elle en compte plus de 10 000 membres, surtout en Amérique du Nord, en Extrême-Orient, au Royaume-Uni et en Irlande.

Des universités sont aussi membres. Voir la liste des membres académiques en lien externe.

Publications[modifier | modifier le code]

En , la SIAM publie treize journaux scientifiques :

Prix attribués[modifier | modifier le code]

SIAM reconnaît l'excellence des contributions de mathématiciens et d'informaticiens à travers la remise de divers prix. Parmi ces prix, il y a[1] :

Prix Germund Dahlquist 
biennal. Attribué à un jeune scientifique (normalement moins de 45 ans) pour des contributions originales dans des domaines associés à Germund Dahlquist (en) (solutions numériques d'équations différentielles et méthodes de calcul numérique)[2].
Prix Ralph E. Kleinman 
biennal. Attribué « pour des recherches exceptionnelles, ou d'autres contributions, qui comblent le fossé entre les mathématiques et les applications ... Chaque prix peut être attribué soit pour un seul travail notable ou pour une série de telles réalisations. »[3].
Prix Crawford 
biennal. Attribué « pour des travaux exceptionnels récents sur un sujet en science non linéaire, attestés par une publication en anglais dans une revue à comité de lecture au cours des quatre années précédentes »[4].
Jürgen Moser Lecture 
Attribué à « une personne qui a fait des contributions remarquables aux sciences non linéaires »[5].
Prix Richard C. DiPrima 
biennal. Attribué à « un jeune scientifique qui a fait des recherches exceptionnelles en mathématiques appliquées (définie comme les sujets couverts par les revues SIAM) et qui a terminé sa thèse de doctorat et remplit toutes les autres exigences pour son doctorat pendant une période allant de trois ans avant la date d'attribution à un an avant la date d'attribution »[6].
Prix George Pólya 
biennal. attribué tous les deux ans, par alternance dans l’une des catégories : (1) contribution en théorie combinatoire ; (2) pour une contribution remarquable dans d'autres domaines relevant des intérêts de George Pólya. Ce double prix a été scindé en deux prix, renommés prix Pólya en combinatoire et prix Pólya en mathématiques[7].
Prix W. T. et Idalia Reid 
annuel. Attribué pour des recherches et contributions dans le domaine des équations différentielles et de la théorie du contrôle[8].
Prix Theodore von Kármán 
quinquennal. Attribué pour « une application remarquable des mathématiques à la mécanique et ou aux sciences de l'ingénieur durant les cinq à dix années précédant le prix »[9].
Prix James H. Wilkinson en analyse numérique et calcul scientifique
quadriennal. Attribué pour « une recherche ou d'autres contributions à l'analyse numérique et au calcul scientifique au cours des six années précédant la récompense »[10].
Prix James H. Wilkinson en logiciel numérique
quadriennal[11].
Prix Peter Henrici
quadriennal ; un prix attribué conjointement avec l'École polytechnique de Zurich (ETH) pour des recherches originales ou des ouvrages d'exposition remarquables en analyse numérique.

John von Neumann Lecture[modifier | modifier le code]

Le prix de la Conférence John von Neumann (en) a été créé en 1959 avec un fond abondé par IBM et d'autres établissements industriels, et est attribué pour « des contributions exceptionnelles et remarquables dans le domaine des sciences mathématiques appliquées et pour la communication efficace de ces idées à la communauté »[12]. Le récipiendaire reçoit une prime en argent et présente une conférence de synthèse à la réunion annuelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]