Géraud Sénizergues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Géraud Sénizergues (né en 1957) est professeur d'informatique à l'Université de Bordeaux et membre du Laboratoire bordelais de recherche en informatique (LaBRI). Récipiendaire du Prix Gödel en 2002[1] pour avoir démontré la décidabilité de l'égalité des langages reconnus par des automates à pile déterministes, il a obtenu le Prix Humboldt en 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Page officielle du prix Gödel 2002