Moni Naor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moni Naor
Moni Naor at the DIMACS Workshop on Cryptography.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Distinction

Moni Naor (hébreu : מוני נאור), né le [1] est un chercheur en informatique théorique israélien, professeur à l'institut Weizmann. Il a reçu le prix Gödel en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naor a obtenu son PhD en 1989 à l'université Berkeley sous la direction de Manuel Blum[2]. Il a par ailleurs dirigé le PhD de Omer Reingold.

Travaux[modifier | modifier le code]

Moni Naor est surtout connu pour ses travaux en cryptographie, où il a été l'un des pionniers avec Adi Shamir de la cryptographie visuelle[3],[4] qui a amené à la création des CAPTCHA. Cependant il a publié des travaux dans d'autres domaines, notamment en calcul distribué[5].

Il a obtenu le prix Gödel en 2014[6] pour un article écrit avec Ronald Fagin et Amnon Lotem[7] sur des algorithmes d'agrégation utiles notamment en apprentissage automatique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Naor, Moni, 1961- » sur authorities.loc.gov/ (Library of Congress Authorities)
  2. (en) Moni Naor sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Daniel Engber, « Who Made That Captcha ? », New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. Jean-Paul Delahaye, « La cryptographie visuelle », Pour la Science, no 416,‎ (lire en ligne)
  5. Par exemple l'article : Moni Naor et Larry J. Stockmeyer, « What Can be Computed Locally? », SIAM J. Comput., vol. 24, no 6,‎ , p. 1259-1277
  6. Annonce officielle du prix Godel 2014.
  7. L'article récompensé : Ronald Fagin, Amnon Lotem et Moni Naor, « Optimal aggregation algorithms for middleware », Journal of Computer and System Sciences, vol. 66, no 4,‎ , p. 614-656 (DOI 10.1016/S0022-0000(03)00026-6).

Liens externes[modifier | modifier le code]