Moni Naor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naor.
Moni Naor
Moni Naor at the DIMACS Workshop on Cryptography.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Distinction

Moni Naor (hébreu : מוני נאור), né le [1] est un chercheur en informatique théorique israélien, professeur à l'institut Weizmann. Il a reçu le prix Gödel en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naor a obtenu son PhD en 1989 à l'université Berkeley sous la direction de Manuel Blum[2]. Il a par ailleurs dirigé le PhD de Omer Reingold.

Travaux[modifier | modifier le code]

Moni Naor est surtout connu pour ses travaux en cryptographie, où il a été l'un des pionniers avec Adi Shamir de la cryptographie visuelle[3],[4] qui a amené à la création des CAPTCHA. Cependant il a publié des travaux dans d'autres domaines, notamment en calcul distribué[5].

Il a obtenu le prix Gödel en 2014[6] pour un article écrit avec Ronald Fagin et Amnon Lotem[7] sur des algorithmes d'agrégation utiles notamment en apprentissage automatique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Naor, Moni, 1961- » sur authorities.loc.gov/ (Library of Congress Authorities)
  2. (en) Moni Naor sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Daniel Engber, « Who Made That Captcha ? », New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. Jean-Paul Delahaye, « La cryptographie visuelle », Pour la Science, no 416,‎ (lire en ligne)
  5. Par exemple l'article : Moni Naor et Larry J. Stockmeyer, « What Can be Computed Locally? », SIAM J. Comput., vol. 24, no 6,‎ , p. 1259-1277
  6. Annonce officielle du prix Godel 2014.
  7. L'article récompensé : Ronald Fagin, Amnon Lotem et Moni Naor, « Optimal aggregation algorithms for middleware », Journal of Computer and System Sciences, vol. 66, no 4,‎ , p. 614-656 (DOI 10.1016/S0022-0000(03)00026-6).

Liens externes[modifier | modifier le code]