NGC 3766

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3766
Image illustrative de l’article NGC 3766
L'amas ouvert NGC 3766 prise par le télescope suisse de 1,2 mètre Leonhard-Euler de l'observatoire de Genève situé à l'observatoire de La Silla.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Centaure[1]
Ascension droite (α) 11h 36m 14,4s[2]
Déclinaison (δ) −61° 36′ 19″ [2]
Magnitude apparente (V) 5,3[3]
Dimensions apparentes (V) 15[3]

Localisation dans la constellation : Centaure

(Voir situation dans la constellation : Centaure)
Centaurus IAU.svg
Astrométrie
Distance environ 1 745 pc (∼5 690 a.l.)[4]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Classe I1p[3]
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions 25 al[5]
Âge 14 M a[4]
Découverte
Découvreur(s) Nicolas-Louis de Lacaille[1]
Date [1]
Désignation(s) OCL 860
ESO 129-SC27[3]
Liste des amas ouverts

NGC 3766 est un jeune amas ouvert situé dans la constellation du Centaure. Il a été découvert par l'astronome français Nicolas-Louis de Lacaille en 1751.

NGC 3766 est à environ 1 745 pc (∼5 690 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 14 millions d'années. La taille apparente de l'amas est de 15 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne une taille réelle maximale d'environ 25 années-lumière.

Selon la classification des amas ouverts de Robert Trumpler, cet amas renferme moins de 50 étoiles (lettre p) dont la concentration est forte (I) et dont les magnitudes se répartissent sur un petit intervalle (le chiffre 1).

Les étoiles de NGC 3766[modifier | modifier le code]

Comme le montre l'image prise à l'obsrvatoire de la Silla, cet amas est surtout constitué de jeunes étoiles bleues. Plusieurs étoiles sont répertoriées sur le site de WEBSA, mais beaucoup ne sont problablement pas membres de l'amas. Seules 36 étoiles ont des données photométriques précises[6]. L'amas renferme onze étoiles de type Be, deux supergéantes rouges et quatre étoiles de type Ap.

On a découvert 36 étoiles variables d'un type inhabituel dans cet amas. Ces étoiles à pulsation rapide voient leur magnitude apparente varier que de quelques centièmes avec des périodes inférieures à une demi-journée. Ce sont des étoiles de la séquence principale plus chaudes que les étoiles variables de type Delta Scuti et plus froides que les étoiles de type B à pulsation lente[7]. Ces étoiles sont donc d'une nouvelle classe variable jusqu'alors inconnue[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 18 février 2020)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3766 (consulté le 18 février 2020)
  3. a b c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 18 février 2020)
  4. a et b (en) « WEBDA page for open cluster NGC 3766, A site Devoted to Stellar Clusters in the Galaxy and the Magellanic Clouds » (consulté le 18 février 2020)
  5. On obtient la taille d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. (en) « Page de données de NGC 3766 » (consulté le 18 février 2020)
  7. H. Saio Semaan, T.; Salmon, S. J. A. J., S. Ekström, N. Mowlavi, C. Georgy, S. Saesen, F. Eggenberger, T. Semaan et S.J.A.J. Salmon, « Period-luminosity relations of fast-rotating B-type stars in the young open cluster NGC 3766 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 467#4,‎ , p. 3864-3873 (DOI 10.1093/mnras/stx346, Bibcode 2017MNRAS.467.3864S, lire en ligne)
  8. (en) « L'amas d'étoiles NGC 3766 » (consulté le 18 février 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3758  •  NGC 3759  •  NGC 3760  •  NGC 3761  •  NGC 3762  •  NGC 3763  •  NGC 3764  •  NGC 3765  •  NGC 3766  •  NGC 3767  •  NGC 3768  •  NGC 3769  •  NGC 3770  •  NGC 3771  •  NGC 3772  •  NGC 3773  •  NGC 3774