NGC 3612

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3612
Image illustrative de l’article NGC 3612
La galaxie spirale NGC 3612
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Lion
Ascension droite (α) 11h 18m 14,7s[1]
Déclinaison (δ) 26° 37′ 14″ [1]
Magnitude apparente (V) 14,2[2]
14,9 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 13,8 mag/as2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,0 × 0,8[2]
Décalage vers le rouge 0,027883 ± 0,000020[1]
Angle de position 160°[2]

Localisation dans la constellation : Lion

(Voir situation dans la constellation : Lion)
Leo IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 8 359 ± 6 km/s[3]
Distance 116,7 ± 8,1 Mpc (∼381 millions d'a.l.)[4]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie Sdm?[1] Sc? pec[5] Scd[2],[6]
Dimensions 111 000 a.l.[7]
Découverte
Découvreur(s) Otto Struve[5]
Date 16 mars 1869[5]
Désignation(s) PGC 34546
UGC 6321
MCG 5-27-51
ZWG 156.56 [2]
NGC 3609 [5]
Liste des galaxies spirales

NGC 3612 est une galaxie spirale de type magellanique[1] située dans la constellation du Lion à environ 381 millions d'années-lumière de la Voie lactée. NGC 3612 a été découvert par l'astronome russo-américain Otto Struve en 1869.

La classe de luminosité de NGC 3612 est IV-V et elle présente une large raie HI[1].

NGC 3609 et NGC 3612 forment une paire de galaxie[8].

Note historique[modifier | modifier le code]

Presque toutes les sources consultées idenfient NGC 3612 à la galaxie PGC 34546 et, selon le professeur Seligman, c'est une erreur. NGC 3612 et NGC 3609 seraient la même galaxie, soit PGC 34511[5].

L'observation décrite par Otto Wilhelm von Struve a été faite le 16 mars, deux jours avant une autre observation d'une galaxie située dans la même région. Steve Gottlieb a été le premier à noter que les deux observations de Struve sont la même galaxie, soit NGC 3609[9]. En effet, même si le coordonnées de Struve diffèrent d'environ 10 secondes d'arc, laissant ainsi penser qu'il avait vu deux objects distincts, ses descriptions des deux observations sont très semblables et les deux renferment une notre au sujet d'une étoile de magnitude 10 situé au nord-est. Cependant, il n'y a pas d'étoile brillante au nord-est de PGC 34546 et il ne fait pas de doute que les deux objets observés par Struve étaient la galaxie PGC 34511[5].

Selon le professeur Seligman, NGC 3609 et NGC 3612 observés à deux jours d'intervalle sont la même galaxie, soit PGC 34511.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3612 (consulté le 22 décembre 2019)
  2. a b c d e f et g (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 22 décembre 2019)
  3. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  4. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  5. a b c d e et f (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 22 décembre 2019)
  6. (en) « NGC 3612 sur HyperLeda » (consulté le 22 décembre 2019)
  7. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  8. E.L. Turner, « Binary galaxies. I. A well-defined statistical sample. », Astrophysical Journal, vol. 208,‎ , p. 20-29, page 22 (DOI 10.1086/154576, Bibcode 1976ApJ...208...20T, lire en ligne)
  9. (en) « Steve Gottlieb's NGC Notes » (consulté le 22 décembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3604  •  NGC 3605  •  NGC 3606  •  NGC 3607  •  NGC 3608  •  NGC 3609  •  NGC 3610  •  NGC 3611  •  NGC 3612  •  NGC 3613  •  NGC 3614  •  NGC 3615  •  NGC 3616  •  NGC 3617  •  NGC 3618  •  NGC 3619  •  NGC 3620