NGC 3675

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3675
Image illustrative de l’article NGC 3675
Vue de la galaxie
Données d’observation
(Époque J2000)
Constellation Grande Ourse
Ascension droite (α) 11h 26m 08,58s
Déclinaison (δ) +43° 35′ 09,30″
Distance environ 13,8 Mpc (∼45 millions d'a.l.al
Décalage vers le rouge 0.002568 +/- 0.000005
Vitesse radiale 770 ± 1 km/s km/s

Localisation dans la constellation : Grande Ourse

(Voir situation dans la constellation : Grande Ourse)
Ursa Major IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Découverte
Découvreur(s) William Herschel
Date 1788
Désignation(s) NGC 3675, UGC 6439
Liste des galaxies spirales

NGC 3675 est une galaxie spirale située dans la constellation de la Grande Ourse. Elle est située à une distance d'environ 50 millions années-lumière de la Terre. Elle a été découverte par William Herschel en 1788. Elle fait partie de l'amas de Galaxie de la Grande Ourse, qui se trouve lui même dans le superamas de la Vierge ou Superamas principal.

Elle contient un LINER[1]. Dans le noyau il y a un trou noir supermassif avec une masse estimée de 10-39 millions de M, basée sur la dispersion intrinsèque de vitesse mesurée par le Télescope spatial Hubble[2]. La galaxie est constituée de deux structures annulaires, avec des arcs d'un diamètre de 1,62 et 2,42 arcminutes[3].

Une supernova a été observée dans NGC 3675, SN 1984R. NGC 3675 appartient à l'amas de la Grande Ourse, une partie du superamas de la Vierge[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. B. McKernan, K. E. S. Ford et C. S. Reynolds, « Black hole mass, host galaxy classification and AGN activity », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 407, no 4,‎ , p. 2399–2410 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2010.17068.x, Bibcode 2010MNRAS.407.2399M, arXiv 1005.4907)
  2. A. Beifiori, M. Sarzi, E. M. Corsini et E. Dalla Bontà, « Upper Limits on the Masses of 105 Supermassive Black Holes from Hubble Space Telescope/Space Telescope Imaging Spectrograph Archival Data », The Astrophysical Journal, vol. 692, no 1,‎ , p. 856–868 (DOI 10.1088/0004-637X/692/1/856, Bibcode 2009ApJ...692..856B, arXiv 0809.5103)
  3. S. Comerón, H. Salo, E. Laurikainen et J. H. Knapen, « ARRAKIS: atlas of resonance rings as known in the S4G », Astronomy & Astrophysics, vol. 562,‎ , A121 (DOI 10.1051/0004-6361/201321633, Bibcode 2014A&A...562A.121C, arXiv 1312.0866)
  4. « The Ursa Major Groups », sur www.atlasoftheuniverse.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) NGC 3675 sur WikiSky: DSS2, SDSS, GALEX, IRAS, Hydrogène α, Rayon-X, Photo, Sky Map, Articles et images