NGC 3593

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3593
Image en infrarouges de NGC 3593 réalisée par le télescope spatial Hubble.
Image en infrarouges de NGC 3593 réalisée par le télescope spatial Hubble.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Lion
Ascension droite (α) 11h 14m 37,002s[2]
Déclinaison (δ) +12° 49′ 04,87″ [2]

Localisation dans la constellation : Lion

(Voir situation dans la constellation : Lion)
Leo IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet SA(s)0/a[1]
Liste des objets célestes

NGC 3593 est une galaxie lenticulaire localisée dans la constellation du Lion. Elle est fréquemment, mais pas systématiquement, associée au triplet du Lion. Elle a une classification de Vaucouleurs de SA(s)0/a[1], ce qui indique que c'est une galaxie lenticulaire du type spirale pure[3].

NGC 3593 est également une galaxie à sursauts de formation d'étoiles, ce qui signifie qu'elle présente un taux exceptionnel de formation d'étoiles par rapport aux taux observés dans la plupart des galaxies. Cela se produit dans une bande de gaz entourant le noyau central. Il y a un seul bras qui forme des spirales vers l'extérieur de cet anneau[4].

Cette galaxie possède deux disques d'étoiles tournant en sens contraire l'un de l'autre[5]. En d'autres mots, une série d'étoiles tourne dans le sens opposé par rapport à l'autre. Il existe plusieurs hypothèses pour expliquer cette situation[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) NGC 3593 sur la base de données NASA/IPAC Extragalactic Database
  2. a et b (en)M. F. Skrutskie, R. M. Cutri, R. Stiening, M. D. Weinberg, S. Schneider, J. M. Carpenter, C. Beichman, R. Capps, T. Chester, J. Elias, J. Huchra, J. Liebert, C. Lonsdale, D. G. Monet, S. Price, P. Seitzer, T. Jarrett, J. D. Kirkpatrick, J. E. Gizis, E. Howard, T. Evans, J. Fowler, L. Fullmer, R. Hurt, R. Light, E. L. Kopan, K. A. Marsh, H. L. McCallon, R. Tam, S. Van Dyk et S. Wheelock, « The Two Micron All Sky Survey (2MASS) », The Astronomical Journal, vol. 131, no 2,‎ , p. 1163–1183 (DOI 10.1086/498708, Bibcode 2006AJ....131.1163S)
  3. (en) Ronald J. Buta, Harold G. Corwin et Stephen C. Odewahn, Atlas of Galaxies, Cambridge University Press, , 13–17 p. (ISBN 0521820480, lire en ligne)
  4. (en)(en) L. Coccato, L. Morelli, A. Pizzella, E. M. Corsini, L. M. Buson et E. Dalla Bontà, « Spectroscopic evidence of distinct stellar populations in the counter-rotating stellar disks of NGC 3593 and NGC 4550 », Astronomy & Astrophysics, vol. 549,‎ , A3 (DOI 10.1051/0004-6361/201220460, Bibcode 2013A&A...549A...3C, arXiv 1210.7807)
  5. a et b (en) S. García-Burillo, M. J. Sempere, F. Combes, L. K. Hunt et R. Neri, « Anatomy of the counterrotating molecular disk in the spiral NGC 3593. 12CO(1-0) interferometer observations and numerical simulations », Astronomy & Astrophysics, vol. 363,‎ , p. 869–886 (Bibcode 2000A&A...363..869G, arXiv 1210.7807)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3585  •  NGC 3586  •  NGC 3587  •  NGC 3588  •  NGC 3589  •  NGC 3590  •  NGC 3591  •  NGC 3592  •  NGC 3593  •  NGC 3594  •  NGC 3595  •  NGC 3596  •  NGC 3597  •  NGC 3598  •  NGC 3599  •  NGC 3600  •  NGC 3601