NGC 3918

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 3918
Image illustrative de l’article NGC 3918
La nébuleuse planétaire NGC 3918 (télescope spatial Hubble)
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Centaure [1]
Ascension droite (α) 11h 50m 17,9s[2]
Déclinaison (δ) −57° 10′ 56″ [2]
Magnitude apparente (V) 8,1 [3]
8,4 dans la Bande B [3]
Dimensions apparentes (V) 0,38[3]

Localisation dans la constellation : Centaure

(Voir situation dans la constellation : Centaure)
Centaurus IAU.svg
Astrométrie
Distance ∼5 000 a.l. (∼1 530 pc)[4]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse planétaire
Dimensions ∼0,55 a.l. (∼0,169 pc)[5]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop [1]
Date [1]
Désignation(s) PK 294+4.1
CS=10.8
ESO 170-PN13
AM 1147-565 [3]
Liste des nébuleuses planétaires

NGC 3918 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Centaure. Elle a été découverte par l'astronome écossais James Dunlop en 1826. On lui donne aussi le nom de Planétaire bleu (Blue planerary)[1],[3].

L'étude du spectre lumineux de NGC 3918 révèle qu'elle s'approche du système solaire à une vitesse de 17 ± 3 km/s. La magnitude de la naine blanche centrale est de 14,6, mais en lumière visible elle reste cachée par les gaz environnant.[6] Selon un modèle basé sur le degré d'ionisation de la nébuleuse, la température de l'étoile centrale atteindrait 117 000 K et la vitesse d'expansion de la nébuleuse l'entourant serait de 25 km/s.[7]

Avec une magnitude de 8,1, NGC 3918 est facilement visible dans des jumelles.

Par Judy Smith[8], d'après les données du télescope spatial Hubble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3918 (consulté le )
  3. a b c d et e « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 3900 à 3999 »
  4. (en) « A piercing eye in the sky, HUBBLE Space Telescope » (consulté le )
  5. On obtient le diamètre d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. Robin Clegg, J. Patricksarg Harrington, M. J. Barlow et J. R. Walsh, « The Planetary Nebula NGC 3918 », Astrophysical Journal, vol. 314,‎ , p. 551 (DOI 10.1086/165085, Bibcode 1987ApJ...314..551C, lire en ligne)
  7. Robin Clegg, J. Patricksarg Harrington et M. J. Barlow, « A model of the planetary nebula NGC 3918 based on IUE observations », A model of the planetary nebula NGC 3918 based on IUE observations, vol. SEE N84-35135 24-88,‎ , p. 337-340 (DOI 1984ESASP.218..337C)
  8. (en) « Judy Smith sur flickr » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3910  •  NGC 3911  •  NGC 3912  •  NGC 3913  •  NGC 3914  •  NGC 3915  •  NGC 3916  •  NGC 3917  •  NGC 3918  •  NGC 3919  •  NGC 3920  •  NGC 3921  •  NGC 3922  •  NGC 3923  •  NGC 3924  •  NGC 3925  •  NGC 3926