Aller au contenu

Mondo (cinéma)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le mondo (aussi appelé mondo film, ou mondo movie) est un genre de cinéma d'exploitation caractérisé par une approche pseudo-documentaire très crue, dont le montage et le choix des images mettent en avant un aspect racoleur ou choquant du thème (en privilégiant par exemple l'exotisme, le sexe et la violence). Selon l'universitaire Mark Goodall, le cinéma mondo se rapproche parfois du cinéma colonial en dispensant un regard exoticisant et paternaliste sur son sujet[1].

Les instigateurs du genre furent Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi avec leur film Cette chienne de vie (Mondo cane), présenté au Festival de Cannes 1962 et la plupart des mondo sont produits en Italie. Des réalisateurs américains tels que John Waters (Mondo Trasho) et Russ Meyer (Mondo Topless) réalisèrent des mondo orientés sexualité. Le film Face à la mort (Faces of Death) et ses séries dérivées montrent crûment des scènes de mort. Les frères Alfredo et Angelo Castiglioni se concentrèrent plus particulièrement sur l'Afrique et ses rites, ce qui a soulevé des accusations d'ethnocentrisme et de racisme[2].

Filmographie

[modifier | modifier le code]

Années 1950

[modifier | modifier le code]

Années 1960

[modifier | modifier le code]

Années 1970

[modifier | modifier le code]

Années 1980

[modifier | modifier le code]

Années 1990

[modifier | modifier le code]

Années 2000-2010

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. « L'indépendance de l'Afrique au cinéma : Africa Addio », sur liberation.fr
  2. (en) David Kerekas et David Slater, Killing for culture : Death film from Shockumentaries to snuff, Manchester, Headpress, (ISBN 1900486636), p. 108

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • Sébastien Gayraud et Maxime Lachaud, Reflets dans un œil mort : mondo movies et les films de cannibales, Paris, Bazaar & Co, 2010, 368 p., coll. « Cinexploitation »
  • Christophe Bier, « France interdite », Mad Movies n° 378, janvier 2024, p. 72-77

Lien externe

[modifier | modifier le code]