Heroic bloodshed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'heroic bloodshed (littéralement le carnage héroïque en français) est un genre du cinéma d'action hongkongais tournant autour de scènes d'action stylisées et de thèmes dramatiques tels que la fraternité, l'honneur, le devoir, la rédemption et la violence[1],[2]. Le terme heroic bloodshed a été inventé par l'éditeur Rick Baker dans le magazine Eastern Heroes[3] à la fin des années 1980, en se référant spécialement aux réalisateurs John Woo ou Ringo Lam. Baker a défini le genre comme étant « un film d'action hongkongais présentant un grand nombre de combats à l'arme à feu et de gangsters plutôt que de kung fu. Beaucoup de sang. Beaucoup d'action[4]. »

Le film Le Syndicat du crime de Woo a grandement popularisé le genre. Woo a ensuite gardé une influence importante sur l'heroic bloodshed du fait de sa popularité et de l'évolution de ses travaux suivants comme Le Syndicat du crime 2, The Killer et À toute épreuve[5].

Liste[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Martin Fitzgerald, Hong Kong's Heroic Bloodshed, Pocket Essentials, , 96 p. (ISBN 1-903047-07-2, lire en ligne)
  2. (en) Steven Paul Davies, A-Z of Cult Films and Film-Makers, Batsford, , 26 p. (ISBN 0-7134-8704-6)
  3. (en) Bey Logan, Hong Kong Action Cinema, Overlook Press, , 191 p. (ISBN 0-87951-663-1)
  4. (en) Lisa Odham Stokes et Michael Hoover, City on Fire : Hong Kong Cinema, Verso, , 333 p. (ISBN 1-85984-716-1, lire en ligne)
  5. (en) Lisa Morton, The Cinema of Tsui Hark, Jefferson (N.C.)/London, McFarland, , 62 p. (ISBN 0-7864-0990-8, lire en ligne)
  6. (en) « Heroic Bloodshed: How Hong Kong's style was swiped by Hollywood », sur British Film Institute,