Michel Duc Goninaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Michel Duc-Goninaz)
Michel Duc-Goninaz
Michel Duc Goninaz.jpg
Michel Duc Goninaz en 2013.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Médaille du Jubilé de l’association bulgare d’espéranto (d) ()
Espérantiste de l'année ()
Prix Academicus Ariste (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Michel Joseph Louis Duc Goninaz, né le à Paris et mort le à Aix-en-Provence, est un enseignant, un linguiste et un espérantophone français, connu pour sa révision, en 2002, du Plena Ilustrita Vortaro, le dictionnaire de référence en espéranto dirigé par Gaston Waringhien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Michel Duc Goninaz nait le à Paris[1]. Son père, Joseph Henri Louis Duc Goninaz, est d’origine savoyarde[1]. Sa mère, Denise Duc Goninaz, née Jacquemot, est parisienne[1].

Membre d'Espéranto-Jeunes dès les années 1950, il coédite à l'époque La Folieto, surtout lu par les jeunes espérantistes d'Île-de-France. De 1954 à 1959, il poursuit ses études à l'École normale supérieure de Saint-Cloud et à la Sorbonne. Il effectue un séjour à l'université d'État de Moscou en 1956-1957. Il est licencié en philologie et agrégé de russe[Quand ?].

Pendant de très longues années, Michel Duc Goninaz est maître de conférences en russe et en espéranto à l'université de Provence (Aix-en-Provence).

Michel Duc Goninaz était maître de conférence à l'Académie internationale des sciences de Saint-Marin et collaborait au magazine espérantophone Monato. Il a également publié dans de nombreuses revues espérantophones, notamment Literatura Foiro.

Michel Duc Goninaz meurt le [1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur d'un lexique français-espéranto regroupant le vocabulaire par thème, Vocabulaire espéranto (Laŭtema esperanta-franca vortareto), aux éditions Ophrys ; ainsi que du célèbre Mot et l'idée russe, chez le même éditeur. Il est également l'auteur d'une pièce de théâtre en espéranto, La Ŝtona Gasto (Le Convive de pierre adapté de Pouchkine). Il a également traduit L'Étranger de Camus en espéranto ainsi que La Nouvelle rêvée d'Arthur Schnitzler.

Distinction[modifier | modifier le code]

En 2002, Michel Duc Goninaz est élu espérantiste de l'année par la revue La Ondo de Esperanto pour avoir dirigé la nouvelle revision du Plena Ilustrita Vortaro, le Nova Plena Ilustrita Vortaro[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Gorecka et Korĵenkov 2018, p. 79.
  2. « Michel Duc Goninaz: La Esperantisto de la Jaro 2002 », sur esperanto-ondo.ru (consulté le )
  3. Gorecka et Korĵenkov 2018, p. 80.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (eo) Josip Pleadin, Ordeno de Verda Plumo : Leksikono pri Esperantlingvaj Verkistoj, Đurđevac, Grafokom, , 272 p. (ISBN 953-96975-5-7), p. 71-72. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'articleVoir et modifier les données sur Wikidata
  • (en) Geoffrey Sutton, Concise Encyclopedia of the Original Literature of Esperanto, New York, Mondial, , 728 p. (ISBN 978-1-59569-090-6), p. 377-378. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'articleVoir et modifier les données sur Wikidata
  • (eo) Carlo Minnaja et Giorgio Silfer, Historio de la esperanta literaturo, , 748 p. (ISBN 3-906595-21-8). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'articleVoir et modifier les données sur Wikidata
  • (eo) Halina Gorecka et Alexander Korzhenkov, Nia diligenta kolegaro, Sezonoj et Lithuanian Esperanto Association, , 320 p. (ISBN 609-95087-6-7), p. 79-80. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'articleVoir et modifier les données sur Wikidata

Liens externes[modifier | modifier le code]