Michel Duc-Goninaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Duc-Goninaz
Michel Duc Goninaz.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Nom dans la langue maternelle
Michel Duc GoninazVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaines
Lexicographie, espérantologie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Distinction

Michel Duc Goninaz, né le 6 septembre 1933 à Paris, mort à Aix-en-Provence le 26 mars 2016, était un espérantophone français, connu pour sa révision, en 2002, du Plena Ilustrita Vortaro, le dictionnaire de référence en espéranto dirigé par Gaston Waringhien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre d'Espéranto-Jeunes dès les années 1950, il coéditait à l'époque La Folieto, surtout lu par les jeunes espérantistes d'Île-de-France.

Pendant de très longues années, M. Duc Goninaz fut maître de conférences en russe et en espéranto à l'Université de Provence (Aix-en-Provence). Il fut notamment l'auteur d'un lexique français-espéranto regroupant le vocabulaire par thème, Vocabulaire espéranto (Laŭtema esperanta-franca vortareto), éditions Ophrys; ainsi que du célèbre "Mot et l'idée russe" toujours chez Ophrys.

Il fut l'auteur d'une pièce de théâtre en espéranto : La Ŝtona Gasto (Le convive de Pierre adapté de Pouchkine). Il a également traduit L'Étranger[1] de Camus en espéranto ainsi que La Nouvelle rêvée d'Arthur Schnitzler.

Michel Duc Goninaz était maître de conférence à l'Académie internationale des sciences de Saint-Marin et collaborait au magazine espérantophone Monato.

Michel Duc Goninaz fut élu en 2002, Espérantiste de l'année par la revue La Ondo de Esperanto pour son travail réalisé avec Claude Roux pour réviser le Plena Ilustrita Vortaro. Il a également publié dans de nombreuses revues espérantophones, notamment Literatura Foiro (eo).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]