Mireille Grosjean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mireille Grosjean née le à La Chaux-de-Fonds est une espérantiste suisse francophone, présidente de la Ligue internationale des enseignants d’espéranto (ILEI) et coprésidente de la société suisse d'espéranto.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Mireille Grosjean vit les quinze premières années de sa vie à La Chaux-de-Fonds. Elle habite les Brenets[1].

Depuis 1982, elle pratique l'aikido, ce qui l'amène à découvrir le Japon[2] en 1985 et à son retour à découvrir l'espéranto à l'occasion d'une exposition dans son école au Locle[3].

Au sein du mouvement de l'espéranto[modifier | modifier le code]

Mireille Grosjean commence à pratiquer l'espéranto en 1985, après un voyage au Japon avec sa famille[4].

En 2014, elle est nommée espérantiste de l'année particulièrement pour son action en Afrique[1]. En 2016 elle a reçu le Prix Onisaburo Deguchi, qui récompense un ou une espérantiste qui s'engage pour la paix. C'est la plus haute distinction du mouvement.

Elle participe à de nombreuses activités au sein de multiples associations. Parmi celles-ci :

Elle contribue également à la radio Muzaiko, principalement en proposant des interviews d’espérantophones qu'elle rencontre à travers le monde. Elle écrit également des articles pour La Sago, la Internacia Pedagogia Revuo (eo) (organe de ILEI), la revue Esperanto et d’autres revues.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Échanges de classes clé en main éd. Département DIP du canton de Neuchâtel, 1995
  • Le suisse allemand, tu vas l’entendre et tu vas le comprendre ! éd. Fondation ch, Soleure, 1998
  • Je colorie l’Afrique en collaboration avec Hubert Guézo, éd. Daadacolor, 2008
  • Afrikanoj kaj mi (« Les Africains et moi », en espéranto) éd. MIR, 2009
  • C’est l’Afrique que j’aime en collaboration avec Hubert Guézo, éd. Daadacolor, 2009
  • Mots des têtes d’Afrique et d’ailleurs en collaboration avec Hubert Guézo, éd. Daadacolor, 2010
  • Tout Doux Tout Doubs, une pièce de théâtre, en collaboration avec David Favre. Ed. MIR, 2013
  • Fahrtrichtung Esperanto, ouvrage collectif sous la direction de Klaus Friese, Ed. Allsprachendienst GmbH, Uster, 2017

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b www.rtn.ch, RTN, Radio Télévision Neuchâtel, « Mireille Grosjean espérantiste de l’année », sur www.rtn.ch (consulté le 20 août 2018).
  2. « A Trouville, une exposition sur les traces de l’affichiste Raymond Savignac », France 3 Normandie,‎ (lire en ligne).
  3. rédaction, « Elle organise une soirée diapos WC », lematin.ch/,‎ (lire en ligne).
  4. « Avis de passage – Mireille Grosjean | Canal Alpha », sur www.canalalpha.ch (consulté le 20 août 2018).
  5. « Un siècle après la mort de son créateur, l’espéranto n’est pas enterré », RFI,‎ (lire en ligne).
  6. « Le créateur de l'espéranto est mort il y a 100 ans », rts.ch,‎ (lire en ligne).
  7. « Mireille Grojean sillonne le monde en Esperanto | Canal Alpha », sur www.canalalpha.ch (consulté le 20 août 2018).
  8. RTS.ch, « Le 12h30 du 14.05.2015 - », sur rts.ch (consulté le 20 août 2018).
  9. RTS.ch, « La ligne de coeur du 29.09.2017 - », sur rts.ch (consulté le 20 août 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]