Marjorie Boulton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulton.
Marjorie Boulton
Boulton.jpg

Marjorie Boulton en 1962.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Belartaj Konkursoj de UEA (d)
Membre honoraire de l’Association mondiale d’espéranto
Prix culturel espérantiste d'Aalen (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Marjorie Boulton, née le à Teddington (Middlesex) et morte le [1], est une femme de lettres britannique qui écrit en anglais et en espéranto.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son œuvre rassemble un grand nombre de poèmes, romans, nouvelles et essais, en plus de ses traductions. Elle a découvert l'espéranto en 1949 et a nettement marqué la littérature de cette langue.

Marjorie Boulton a été présidente de l'Association des amateurs espérantophones des chats, et de l'Oxford and District Esperanto Society (ODES).

Chargée d'émotion et socialement engagée, l'œuvre de Marjorie Boulton laisse transparaître les tourments de l'auteur sans être dénuée d'humour. Elle reflète un mélange d'humanisme et d'idéalisme[réf. nécessaire].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

En esperanto[modifier | modifier le code]

  • Kontralte (poèmes, 1955)
  • Kvarpieda kamerado (Un camarade à quatre pattes, journal sur un chaton, 1956)
  • Cent ĝojkantoj (poèmes, 1957, repr. 1977)
  • Eroj kaj aliaj (poèmes, 1959)
  • Virino ĉe la landlimo (Une femme à la frontière, drame, 1959)
  • Zamenhof, aŭtoro de Esperanto (biographie, 1962, seconde édition en 1989)
  • Dek du piedetoj (Douze petits pas, nouvelles, 1964)
  • Okuloj (Les Yeux, nouvelles, 1967)
  • Nia sango: teatraĵo por ok personoj (Notre sang : théâtre pour huit personnes 1970)
  • Ni aktoras : tri komedietoj (Nous jouons : trois petites comédies 1971)
  • Rimleteroj (correspondance avec William Auld (1976)
  • Poeto fajrokora: la verkaro de Julio Baghy (Un poète au cœur de flamme : l'œuvre de Julio Baghy, 1983)
  • Faktoj kaj fantazioj (1984, seconde édition 1993)
  • Ne nur leteroj al plum-amikoj: Esperanta literaturo – fenomeno unika (Pas seulement des lettres à des amis correspondants : la littérature espérantiste - un phénomène unique, essai, 1984)
  • Du el (avec Poul Thorsen (eo), 1985)

Livre-anniversaire[modifier | modifier le code]

Œuvres lisibles sur internet[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Marjorie Boulton passes away », sur esperanto.org.uk (consulté le 31 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Commentaires à propos de son œuvre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]