Matilde Fernández

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matilde Fernández
Image illustrative de l'article Matilde Fernández
Fonctions
Sénatrice aux Cortes Generales

(3 ans, 2 mois et 24 jours)
Élection
Circonscription Madrid
Législature IXe
Groupe politique Socialiste
Prédécesseur Rafael Simancas
Députée aux Cortes Generales

(10 ans, 2 mois et 5 jours)
Élection

Circonscription Cantabrie
Législature IVe, Ve et VIe
Groupe politique Socialiste
Ministre espagnole des Affaires sociales

(5 ans et 1 jour)
Président du gouvernement Felipe González
Gouvernement González II et III
Prédécesseur Aucun
Successeur Cristina Alberdi
Biographie
Nom de naissance Matilde Fernández Sanz
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Madrid (Espagne)
Nationalité espagnole
Parti politique PSOE
Diplômé de université complutense de Madrid
Profession psychologue

Matilde Fernández
Ministre des Affaires sociales d'Espagne

Matilde Fernández Sanz, née le à Madrid, est une psychologue et une femme politique espagnole, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une licence en philosophie et lettres, spécialisée en psychologie, obtenue à l'université complutense de Madrid, elle a exercé sa profession de psychologue dans le monde de l'industrie.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Débuts et ascension[modifier | modifier le code]

Elle adhère au Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) en , puis à l'Union générale des travailleurs (UGT) l'année suivante. En , elle devient secrétaire générale de la Fédération des industries chimiques et énergétiques de l'État-UGT.

Lors du XXXe congrès fédéral du PSOE en , elle intègre la commission exécutive fédérale (CEF), en tant que secrétaire exécutive, sans responsabilité.

Ministre[modifier | modifier le code]

Le , le président du gouvernement Felipe González annonce que Matilde Fernández est nommée au poste nouvellement créé de ministre des Affaires sociales dans son deuxième gouvernement[1]. Elle prête serment cinq jours plus tard[2].

Aux élections législatives anticipées du , elle postule en tête de liste du PSOE dans la circonscription de Cantabrie. Élue au Congrès des députés, elle est ensuite reconduite dans le gouvernement González III.

Élue à Madrid[modifier | modifier le code]

Réélue au Congrès des députés les et , elle est remplacée au gouvernement par Cristina Alberdi le .

À l'occasion des élections municipales du , elle est élue au conseil municipal de Madrid, où elle devient porte-parole adjointe du groupe socialiste. Elle ne se représente pas lors des législatives du .

Le , Matilde Fernández est élue députée à l'Assemblée de Madrid, où elle occupe, là encore, la fonction de porte-parole adjointe du groupe socialiste. Elle y est reconduite à la suite des élections régionales du et du .

Dix mois plus tard, le , elle est élue sénatrice pour la Communauté de Madrid en remplacement de Rafael Simancas, élu député lors des élections générales du 9 mars précédent. Elle conserve son mandat au Sénat jusqu'en 2011 et celui à l'Assemblée de Madrid jusqu'en 2015.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Dos mujeres, por primera vez en el Gobierno socialista », El País,‎ (lire en ligne).
  2. (es) « El Gobierno anuncia la subida de sueldo de los jueces al tomar posesión los nuevos ministros », El País,‎ (lire en ligne).

Article connexe[modifier | modifier le code]