Virgilio Zapatero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Virgilio Zapatero
Virgilio Zapatero Gómez, en 2011.
Virgilio Zapatero Gómez, en 2011.
Fonctions
Ministre des Relations avec le Parlement
et du Secrétariat du gouvernement d'Espagne
Président du gouvernement Felipe González
Prédécesseur Javier Moscoso
Successeur Alfredo Pérez Rubalcaba
Biographie
Nom de naissance Virgilio Zapatero Gómez
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Cisneros (Espagne)
Parti politique PSOE
Diplômé de Université Complutense de Madrid
Profession Juriste
Professeur des universités

Virgilio Zapatero
Ministres de la Présidence d'Espagne

Virgilio Zapatero Gómez, né le à Cisneros, est un universitaire et homme politique espagnol, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Il a été ministre des Relations avec le Parlement entre 1986 et 1993, établissant le record de longévité à ce poste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et première carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son bachillerato à Zamora, il passe avec succès, en 1974, un doctorat de droit à l'université Complutense de Madrid, où il a eu comme professeur Gregorio Peces-Barba, puis complète ses études à Strasbourg et Hambourg. Il devient ensuite professeur de philosophie du droit à l'université autonome de Madrid.

Ses débuts au Congrès des députés[modifier | modifier le code]

Adhérent du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) à partir de 1970, il est élu député de la province de Cuenca lors des élections constituantes de 1977 et désigné un an plus tard secrétaire général adjoint du groupe parlementaire socialiste. Il est reconduit à ce poste en 1979, à la suite de sa réélection lors des élections générales du 1er mars.

Secrétaire d'État, puis ministre[modifier | modifier le code]

Le PSOE ayant remporté les élections anticipées du 28 octobre 1982, il est choisi peu de temps après comme secrétaire d'État pour les Relations avec le Parlement et la Coordination législative, ce qui l'oblige à renoncer à son mandat parlementaire. Le , un mois après la reconduction des socialistes au pouvoir, Virgilio Zapatero Gómez est nommé ministre des Relations avec le Parlement et du Secrétariat du gouvernement, un poste qui remplace celui de ministre de la Présidence et qu'il conserve jusqu'au , établissant ainsi le record de longévité à la tête de ce ministère.

Fin de parcours politique et retour à la vie professionnelle[modifier | modifier le code]

De retour au Congrès des députés, il y prend la présidence de la commission constitutionnelle, mais démissionne en 1994. Il reprend alors l'enseignement de la philosophie du droit, qu'il accomplit à l'université d'Alcalá de Henares à partir de 1999, avec le grade de professeur des universités. Trois ans plus tard, il est élu recteur de l'établissement. Il démissionne de ce poste en 2009, après avoir été désigné vice-président de la Caja Madrid.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié, et père d'une fille et d'un fils.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]