Marie-Dominique Montel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Dominique Montel
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Marie-Dominique Montel est une journaliste et cinéaste française, née le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1950 à Neuilly-sur-Seine, Journaliste et réalisatrice de nombreux films documentaires, Marie-Dominique Montel est la fille du critique littéraire Michel Montel[2] (Michel Vivier) [3] et de Claudine Montel, professeur de français (Paris III)[réf. souhaitée]. Après une Maîtrise d'Histoire (Paris IV) et un diplôme de didactique de l'audiovisuel (Paris III), elle étudie le cinéma aux États-Unis (Université de Hollins/Virginie) puis le journalisme au CFJ.

Parallèlement, elle enseigne plusieurs années à l'université de Paris III (UER de Français langue étrangère), mais aussi en Italie au centre culturel français de Milan, à l'université d'Illinois et à Hollins University en Virginie (États-Unis).

Elle fait ses premiers pas dans la presse au Quotidien de Paris de Philippe Tesson, puis à Europe 1 où elle est «Madame Europe » avant de présenter les informations matinales et de diriger le service Société pendant 10 ans[3].

À cette époque, entre 1986 et 1990, elle présente également deux émissions télévisées Des cadres et des entreprises (sur FR3) et le Journal de la santé (sur Canal Santé), et réalise un premier documentaire L'énergie charbon pour la chaine FR3.

En 1992, elle quitte Europe 1 et, avec Christian Gerin qui vient de créer la société 17JUIN média, elle lance le magazine médical Savoir+ Santé sur France 2 (animé par François de Closets et Martine Allain-Regnault) dont elle est la rédactrice en chef, puis l'émission quotidienne sur la justice, Votre cas nous intéresse qu'elle présente sur France 3[4].

Elle s'oriente alors vers la réalisation de documentaires, avec un film sur le génome humain et surtout, à partir de 1995, avec des portraits de Graham Greene, Lawrence d'Arabie, Arthur Conan Doyle et Jacques Chardonne pour la série Un siècle d'écrivains de Bernard Rapp sur France 3. Elle va réaliser par la suite des documentaires pour France 3, France 2, France 5, RFO, mais aussi Paris Première et des chaines étrangères comme National Geographic, CBS ou Radio-Canada[3].

En 2005 et 2006, elle présente sur France Musique Violon d'Ingres, un programme hebdomadaire consacré aux goûts musicaux des grands écrivains ou des grands peintres.

En 2009, elle entreprend une longue enquête avec le journaliste et réalisateur américain Christopher Jones pour retrouver les films disparus de Salvador Dalí et réaliser un documentaire de référence sur l'œuvre cinématographique du peintre, Le cinéma selon Dali, projeté à la Cinémathèque française et au centre Pompidou lors de l'exposition Dali[5].

Depuis, elle travaille régulièrement avec Christopher Jones et ils ont réalisé ensemble une vingtaine de documentaires pour France 3, France 5, Histoire et Ciné+ Classic, essentiellement sur des personnalités littéraires, historiques et sur l'histoire du Cinéma, mais aussi un film sur les otages français en Irak[6].

Fidèle à ses racines charentaises, elle est élue à l'Académie de Saintonge en 2003, et en devient la présidente en 2007[3].

Entre 2009 et 2013, elle présente à la Bibliothèque nationale un cycle de conférences annuel organisé en partenariat avec l'université de New York « Ils écrivent en français/They write in English » qui a reçu notamment Andreï Makine, Breyten Breytenbach, Gao Xingjian, Michael Moorcock, Amin Maalouf, Michel Déon ou encore Elif Shafak[7].

Elle est membre du jury des films "Mémoire de la mer" et du conseil de sélection de Poitou-Charentes Cinéma dans le comité documentaires.

Elle est mariée avec l'écrivain et historien du cinéma John Baxter[8].

Films documentaires[modifier | modifier le code]

Sources[9],[10],[11],[8]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Journalisme[modifier | modifier le code]

  • collaborations à la BBC
  • Le Quotidien de Paris 1977-1979
  • Europe 1, chef du service Société, chef d’édition 1980-1991
  • Canal Santé, Journal de la Santé (hebdomadaire), rédactrice en chef/présentatrice 1987-1990
  • France 3, Des cadres et des entreprises (émission hebdomadaire), présentatrice 1988-1990
  • Elle, rédactrice en chef adjointe 1992
  • France 2, Savoir plus Santé (émission bimensuelle), rédactrice en chef 1992-1993
  • France 3, Votre cas nous intéresse (émission quotidienne), présentatrice 1993-1994[4]
  • Match TV, J’y étais, chronique quotidienne sur le marché de l’art 2001-2002
  • LCI, Adjugé plusieurs émissions sur les ventes aux enchères 2001-2006
  • France Musique, Violon d’Ingres (hebdomadaire) présentatrice/productrice de l’émission 2005-2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Montel, Marie-Dominique (1950-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 5 avril 2018)
  2. Notice sur Michel Vivier
  3. a b c et d « Marie-Dominique Montel », sur saintonge.org (consulté le 3 septembre 2020).
  4. a et b « Portrait - Marie-Dominique Montel », sur La Vie Le Monde, (consulté le 7 juin 2015).
  5. « La Collection secrète de Salvador Dalí », sur Centre Pompidou (consulté le 7 juin 2015).
  6. « Une coproduction Pois Chiche Films et France Télévisions avec la participation de Public Sénat sur les « boucliers humains » de la première guerre du Golfe (1990) », sur Public Sénat, (consulté le 7 juin 2015).
  7. « Marie-Dominique Montel - Interviewer », sur data.bnf.fr (consulté le 7 juin 2015)
  8. a et b « Montel Marie-Dominique », sur Le Croît Vif (consulté le 7 juin 2015).
  9. (en) Marie-Dominique Montel sur l’Internet Movie Database
  10. « Marie-Dominique Montel », sur data.bnf.fr (consulté le 7 juin 2015).
  11. « Catalogue des films de Marie-Dominique Montel », sur Ardèche Images (consulté le 7 juin 2015).
  12. Jean-Paul Caracalla, « Les jours heureux d'un monde englouti », sur lefigaro.fr, (consulté le 7 juin 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]