Madeleine de Proust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Madeleine et Proust (homonymie).

Est qualifié de madeleine de Proust tout phénomène déclencheur d'une impression de réminiscence. Ce peut être un élément de la vie quotidienne, un objet ou un geste par exemple, qui ne manque pas de faire revenir un souvenir à la mémoire de quelqu'un, comme le fait une madeleine à celle du narrateur d'À la recherche du temps perdu dans Du côté de chez Swann, le premier tome du roman de Marcel Proust.

L'effet décrit par Proust est lié à la mémoire involontaire : la réminiscence provoquée par la madeleine ne vient pas d'un effort conscient à se remémorer tel ou tel souvenir, et le Narrateur ne se doute pas que la madeleine qu'il va déguster va faire renaitre des souvenirs oubliés. A contrario, Proust écrit : "Les renseignements que la mémoire volontaire donne sur le passé ne conservent rien de lui".

Voir aussi[modifier | modifier le code]