Leonard D. White

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leonard D. White
Fonction
Président du conseil d'administration
American Political Science Association
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Chicago (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions

Leonard Dupee White (né le 17 janvier 1891 à Acton, dans le Massachusetts – 23 février 1958 à Chicago, dans l'Illinois) est un historien américain. Il est spécialiste de l'histoire de l'administration publique aux États-Unis[1], et particulièrement de l'administration présidentielle. Pionnier dans ce domaine, White travaille à l'université de Chicago, après avoir travaillé pour l'administration Franklin D. Roosevelt.

Il remporte le prix Pulitzer d'histoire en 1959 pour son ouvrage The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History, coécrit avec l'historienne Jean Schneider.

Biographie[modifier | modifier le code]

White naît le 17 janvier 1891 à Acton, dans le Massachusetts. Ses parents sont John Sidney White and Bertha H. (Dupee) White. Il obtient son bachelor's degree à Dartmouth en 1914, et obtient son master en 1915. Il enseigne ensuite pendant quelques années. Il obtient son doctorat à l'université de Chicago en 1921.

En 1934, il se rend à Washington et travaille pour la U.S. Civil Service Commission et le bureau central des statistiques. Il meurt à Chicago en 1958.

Il écrit quatre ouvrages historiques au cours de sa vie. Le dernier, publié l'année de sa mort, s'intitule The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History. Cet ouvrage est co-écrit avec l'historienne Jean Schneider. Il remporte de manière posthume le prix Pulitzer d'histoire en 1959 avec cette dernière[2]. L'université de Chicago a créé un prix en son honneur, le Leonard D. White Award (en), qui récompense les travaux portant sur l’histoire de l'administration américaine.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1927-1928 : Bourse Guggenheim
  • 1948 : Prix du livre de la Fondation Woodrow Wilson, Les Fédéralistes: Une Étude en Histoire de l'Administration[3]
  • 1959 : prix Pulitzer d'histoire pour The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History[4]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1921 : « The Origin of Utility Commissions in Massachusetts », Journal of Political Economy, March 1921; aussi publié séparément par l'University of Chicago Press – Travail de synthèse de la thèse doctorale
  • 1925 : Conditions of Municipal Employment in Chicago: A Study in Morale
  • 1926 : Introduction to the Study of Public Administration, republié en 1954
  • 1936 : The Frontiers of Public Administration (2 volumes) (avec John Merriman Gaus (en) et Marshall Edward Dimock (en))
  • 1942 : Defense and War Administration, 1939-1942
  • 1948 : The Federalists: A Study in Administrative History 1789-1801
  • 1951 : The Jeffersonians: A Study in Administrative History 1801-1829
  • 1954 : The Jacksonians: A Study in Administrative History 1829-1861
  • 1958 : The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History

Références[modifier | modifier le code]

  1. Shafritz, Jay M. (2004) "White, Leonard D." The Dictionary of Public Policy and Administration Westview Press, Boulder, Colorado, (ISBN 0-8133-4260-0)
  2. (en) « Leonard Dupee White | American political scientist and historian », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne)
  3. "Woodrow Wilson Foundation Award"
  4. "History". The Pulitzer Prizes. Retrieved 2013-11-25.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) J. Weber, « Leonard Dupee White and Public Administration », Journal of Management History, vol. 2, no 2,‎ , p. 41–64
  • (en) Alasdair Roberts, « The Path Not Taken: Leonard White and the Macrodynamics of Administrative Development », Public Administration Review, vol. 69, no 4,‎ , p. 764–775

Liens externes[modifier | modifier le code]