Leonard D. White

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Leonard Dupee White (né le 17 janvier 1891 à Acton, dans le Massachusetts – 23 février 1958 à Chicago, dans l'Illinois) est un historien américain. Il est spécialiste de l'histoire de l'administration publique aux États-Unis[1], et particulièrement de l'administration présidentielle. Pionnier dans ce domaine, White travaille à l'université de Chicago, après avoir travaillé pour l'administration Franklin D. Roosevelt.

Il remporte le prix Pulitzer d'histoire en 1959 pour son ouvrage The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History, coécrit avec l'historienne Jean Schneider.

Biographie[modifier | modifier le code]

White naît le 17 janvier 1891 à Acton, dans le Massachusetts. Ses parents sont John Sidney White and Bertha H. (Dupee) White. Il obtient son bachelor's degree à Dartmouth en 1914, et obtient son master en 1915. Il enseigne ensuite pendant quelques années. Il obtient son doctorat à l'université de Chicago en 1921.

En 1934, il se rend à Washington et travaille pour la U.S. Civil Service Commission et le bureau central des statistiques. Il meurt à Chicago en 1958.

Il écrit quatre ouvrages historiques au cours de sa vie. Le dernier, publié l'année de sa mort, s'intitule The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History. Cet ouvrage est co-écrit avec l'historienne Jean Schneider. Il remporte de manière posthume le prix Pulitzer d'histoire en 1959 avec cette dernière[2]. L'université de Chicago a créé un prix en son honneur, le Leonard D. White Award (en), qui récompense les travaux portant sur l’histoire de l'administration américaine.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1927-1928 : Bourse Guggenheim
  • 1948 : Prix du livre de la Fondation Woodrow Wilson, Les Fédéralistes: Une Étude en Histoire de l'Administration[3]
  • 1959 : prix Pulitzer d'histoire pour The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History[4]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1921 : « The Origin of Utility Commissions in Massachusetts », Journal of Political Economy, March 1921; aussi publié séparément par l'University of Chicago Press – Travail de synthèse de la thèse doctorale
  • 1925 : Conditions of Municipal Employment in Chicago: A Study in Morale
  • 1926 : Introduction to the Study of Public Administration, republié en 1954
  • 1936 : The Frontiers of Public Administration (2 volumes) (avec John Merriman Gaus (en) et Marshall Edward Dimock (en))
  • 1942 : Defense and War Administration, 1939-1942
  • 1948 : The Federalists: A Study in Administrative History 1789-1801
  • 1951 : The Jeffersonians: A Study in Administrative History 1801-1829
  • 1954 : The Jacksonians: A Study in Administrative History 1829-1861
  • 1958 : The Republican Era, 1869-1901: A Study in Administrative History

Références[modifier | modifier le code]

  1. Shafritz, Jay M. (2004) "White, Leonard D." The Dictionary of Public Policy and Administration Westview Press, Boulder, Colorado, (ISBN 0-8133-4260-0)
  2. (en) « Leonard Dupee White | American political scientist and historian », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne)
  3. "Woodrow Wilson Foundation Award"
  4. "History". The Pulitzer Prizes. Retrieved 2013-11-25.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) J. Weber, « Leonard Dupee White and Public Administration », Journal of Management History, vol. 2, no 2,‎ , p. 41–64
  • (en) Alasdair Roberts, « The Path Not Taken: Leonard White and the Macrodynamics of Administrative Development », Public Administration Review, vol. 69, no 4,‎ , p. 764–775

Liens externes[modifier | modifier le code]