Edward Channing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Edward Perkins Channing () est un historien américain.

Il est célèbre pour son histoire des États-Unis en six volumes, History of the United States, et remporte pour le volume 6 de cet ouvrage le prix Pulitzer d'histoire[1] en 1926. Il enseigne à Harvard de 1883 à 1929, formant une importante partie des universitaires américains du début du vingtième siècle à ses méthodes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edward Channing naît à Dorchester, Massachusetts. Il est le cinquième enfant d'Ellen Kilshaw Fuller (1820 - 1856), sœur de la journaliste Margaret Fuller, et du poète William Ellery Channing (1818 - 1901), compagnon de Henry David Thoreau. Sa mère meurt quelques mois après sa naissance, et Edward Channing est placé chez un cordonnier et sa femme à Abington, dans le Massachusetts. Vers 1860, son grand-père paternel, le médecin Walter Channing (en) et sa fille le prennent avec eux et lui donnent une éducation soignée. Il fait ses études secondaires dans une école privée, et intègre l'université Harvard à l'automne 1874. Il y obtient son diplôme d'histoire en 1878, et son doctorat en 1880, avec une thèse qui porte sur l'histoire de l'achat de la Louisiane[2]. En 1880, son grand-père meurt, lui laissant un héritage de 300 dollars. Il entreprend alors un voyage à travers l'Europe pendant neuf mois, se rendant aussi Proche-Orient et en Afrique du Nord. Après son retour, il écrit des articles pour Science, par exemple au sujet du Soudan, ou de l'instruction de la géographie dans les écoles allemandes. En 1883, il devient assistant d'histoire à l'université Harvard, auprès du professeur Charles Cutler Torrey. Le 22 juillet 1886, il épouse Alice Thacher, la belle-sœur de Thomas Wentworth Higginson, avec qui il a deux filles.

Carrière académique et activités éditoriales[modifier | modifier le code]

En 1883, Edward Channing reçoit un prix de 150 $ pour son œuvre Town and County Government in the English Colonies of North America. Cette monographie lui permet d'intégrer la Massachusetts Historical Society. Elle est aussi à l'origine de la première conférence qu'il donne à la première réunion de l'American Historical Association  en 1884, à Saratoga Springs, dans l’État de New York.

En 1883, il publie une édition révisée (traduite par William H. Tillinghast) de An Epitome of Ancient, Medieval, and Modern History (en), de l'historien allemand Karl Ploetz, ajoutant des parties portant sur l'histoire de l'Angleterre et des États-Unis.

En 1887, il devient assistant professor (professeur assistant). En 1897, il obtient le titre de Professeur, et, en 1912, il devient le McLean Professor of Ancient and Modern History (en) (Professeur McLean d'histoire ancienne et moderne), l'un des plus grands postes universitaires américains de la discipline historique. Il prend sa retraite en 1929[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Edward Channing est élu membre de l'Académie américaine des arts et des sciences[4], de l'Académie américaine des arts et des lettres[5] et de l'American Antiquarian Society en 1885[6]. Il est élu président de l'American Historical Association en 1919. En 1921 et 1926, il reçoit des doctorats honoris causa de l'université du Michigan et l'université de Columbia.

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Navigation Laws (1890)[7]
  • The United States of America, 1765-1865 (1896), 1930
  • A History of the United States Vol. 1: The Planting of a Nation in the New World, 1000-1660, 1905
  • A History of the United States Vol. 2: A Century of Colonial History, 1660-1760, 1908
  • A History of the United States Vol. 3: The American Revolution, 1761-1789, 1912
  • A History of the United States Vol. 4: Federalists and Republicans, 1789-1815
  • A History of the United States Vol. 5: The Period of Transition, 1815-1848, 1921
  • A History of the United States Vol. 6: The War for Southern Independence, 1849-1865, 1925
  • A Short History of the United States for School Use, 1908

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Edward Channing | American historian », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne)
  2. Annual Reports of the President and Treasurer of Harvard College, 1879-1880 (Cambridge: University Press: John Wilson and Son, 1880): 78.
  3. (en) « EDWARD CHANNING, HISTORY PROFESSOR FOR 42 YEARS, DIES | News | The Harvard Crimson », sur www.thecrimson.com (consulté le 6 septembre 2017)
  4. « Book of Members, 1780-2010: Chapter C », American Academy of Arts and Sciences (consulté le 10 avril 2011)
  5. (en-US) « Deceased Regular Members C », American Academy of Arts and Letters (consulté le 11 avril 2011)
  6. American Antiquarian Society Members Directory
  7. www.americanantiquarian.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cappon, Lester J. "Channing and Hart: Partners in Bibliography." New England Quarterly 29, no. 3 (septembre 1956) p. 318-40. Lien JSTOR
  • DeNovo, John A. "Edward Channing's 'Great Work' Twenty Years After." Mississippi Valley Historical Review 39, no. 2 (septembre 1952) p. 257-74. Lien JSTOR
  • Fahrney, Ralph Ray. "Edward Channing." Mississippi Valley Historical Review 18, no. 1 (June 1931):53-59, nécrologie. Lien JSTOR
  • Fahrney, Ralph Ray. "Edward Channing." In The Marcus W. Jernegan Essays in American Historiography, 294-312. Édité par William T. Hutchinson. (1937).
  • Joyce, Davis D. Edward Channing and the great work (The Hague: Martinus Nijhoff, 1974) (ISBN 90-247-1634-9)
  • Kraus, Michael, and Davis D. Joyce. The Writing of American History (1990) p. 203–9

Liens externes[modifier | modifier le code]