Rhys Isaac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rhys Isaac
Small picture of Rhys with book 1983.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Blairgowrie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Mère
Frances Margaret Leighton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Glynn Isaac (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Rhys Llywelyn Isaac (né le à Le Cap en Afrique du Sud – mort le à Blairgowrie, en Australie) est un historien sud-africain et australien.

Spécialiste d'histoire américaine, il fait la plus grande partie de sa carrière en Australie, et remporte un prix Pulitzer d'histoire en 1983 pour son ouvrage The Transformation of Virginia, 1740–1790.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rhys Isaac naît en Afrique du Sud le 20 novembre 1937[1]. Ses parents sont William Edwyn Isaac et Frances Margaret Leighton (en), tous deux botanistes. Il a aussi un frère jumeau archéologue et anthropologue, Glynn Isaac (en)[1].

Rhys Isaac est diplômé de l'université de Cape Town. En 1959, il part poursuivre ses études à Balliol College (Oxford), et devient docteur en 1962[2].

En 1963, il immigre en Australie, où il enseigne à l'université de Melbourne, puis, plus tard, à l'université de La Trobe, de 1971 à 1991[3], où il est professeur émérite spécialisé en histoire des États-Unis. En 1975, il est professeur invité au Collège de William et Mary à Williamsburg, en Virginie. Il est proche de l'historien Clifford Geertz et participe aux travaux d'histoire ethnographique du « Melbourne Group »[4], et des historiens australiens Inga Clendinnen (en) et Greg Dening (en)[5].

Isaac remporte le prix Pulitzer d'histoire en 1983 pour son livre publié l'année précédente The Transformation of Virginia, 1740-1790. Il est le premier historien australien à remporter cette récompense[6].

En 2004, il publie Landon Carter's Uneasy Kingdom: Revolution and Rebellion on a Virginia Plantation, dans lequel il étudie le journal d'un propriétaire terrien de Virginie, membre de la Chambre des Bourgeois.

Rhys Isaac est mort à Blairgowrie, en Australie, le 6 octobre 2010, à l'âge de 72 ans[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • The transformation of Virginia: 1740-1790, New York : W. W. Norton, 1988
  • Landon Carter's uneasy Kingdom: Revolution and Rebellion on a Virginia Plantation, Oxford: Oxford University Press, 2004

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en-US) « Historian made his own history », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2017)
  2. (en) Heinz Dietrich Fischer, American History Awards, 1917-1991: From Colonial Settlements to the Civil Rights Movement, Walter de Gruyter, (ISBN 9783598301773, lire en ligne)
  3. (en) La Trobe University, « Obituary - Rhys Isaac, Bulletin archive, La Trobe University », sur www.latrobe.edu.au (consulté le 30 août 2017)
  4. Geertzian Analysis in Rhys Isaac’s The Transformation of Virginia 1740 – 1790 [1]
  5. « Greg Dening, Historia. An imaginative and original historian », 2008, sur www.theage.com.au [2].
  6. « William & Mary - Former history professor Rhys Isaac dead at 72 », sur www.wm.edu (consulté le 30 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]