Daniel Walker Howe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Daniel Walker Howe, né le à Ogden aux États-Unis, est un historien américain. Il est spécialiste de l'histoire des États-Unis, et plus précisément d'histoire religieuse et intellectuelle, ainsi que professeur d'histoire à l'université d'Oxford et à l'université de Californie à Los Angeles.

Il remporte en 2008 le prix Pulitzer d'histoire pour son ouvrage What Hath God Wrought: The Transformation of America, 1815-1848. Il est président de la Société d'historiens des débuts de la république américaine (Society for Historians of the Early American Republic) en 2001, et est membre de l'Académie américaine des arts et des sciences et de la Royal Historical Society.

Biographie[modifier | modifier le code]

Howe est né le 10 janvier 1937 à Ogden, dans l'Utah et fait sa scolarité au East High School à Denver. Il obtient son diplôme de licence à l'université Harvard en histoire américaine et littérature en 1959. Il devient docteur en histoire à l'université de Californie à Berkeley en 1966. Il réalise ensuite en 1965 un master au Magdalen College d'Oxford en 1960, où il étudie l'histoire moderne. .

Il enseigne à Yale de 1966 à 1973, à l'université de Californie à Los Angeles de 1973 à 1992, où il préside le département d'histoire, et à l'université d'Oxford de 1992 à 2002. En 2011, il enseigne durant un semestre en tant que professeur invité au Wofford College de Spartanburg, Caroline du Sud.

En 1989-1990, il est le professeur d'histoire "Harold Vyvyan Harmsworth" à l'université d'Oxford (Harold Vyvyan Harmsworth Professor of American History) et membre du Queen's College. En 1992, il devient membre permanent de la faculté d'histoire d'Oxford et membre fellow du St Catherine's College d'Oxford, jusqu'à sa retraite en 2002. Il est aussi membre honorifique du Brasenose College.

Il est élu membre de l'American Antiquarian Society en 2008[1].

Il remporte en 2008 le prix Pulitzer d'histoire pour son ouvrage paru l'année précédente et intitulé What Hath God Wrought[2],[3],[4], livre également récompensé la même année par le prix American History Book, décerné par la New-York Historical Society. Il est élu membre de l'American Antiquarian Society en 2008[5].

Il vit à Sherman Oaks, en Californie, est marié et père de trois enfants.

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire de l'American Antiquarian Society [1].
  2. "The 2008 Pulitzer Prize Winners: History". The Pulitzer Prizes. Retrieved 2013-11-25. With short biography and dustjacket description.
  3. (en) Ajay Singh, « Historians Saul Friedlander and Daniel Walker Howe win Pulitzer Prizes », sur UCLA Newsroom (consulté le 16 octobre 2017)
  4. (en-US) Jonathan Yardley, « What hath God wrought », The Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne)
  5. Annuaire de l'ASS [2].

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Daniel Walker Howe » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]