Le Bonhomme de neige (film, 2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Snowman.
Ne doit pas être confondu avec Le Bonhomme de neige (film, 1995).
Le Bonhomme de neige
Titre original The Snowman
Réalisation Tomas Alfredson
Scénario Hossein Amini
Peter Straughan
Søren Sveistrup
Acteurs principaux
Sociétés de production Another Park Film
Perfect World Pictures
Working Title Films Universal Pictures International France
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre thriller policier
Durée 119 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Bonhomme de neige (The Snowman) est un thriller britannique réalisé par Tomas Alfredson, sorti en 2017. Il s'agit d'une adaptation du roman du même nom de Jo Nesbø, qui fait partie d'une série mettant en scène le personnage de Harry Hole.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le détective de la police d'Oslo Harry Hole n'est plus que l'ombre de lui-même. Alcoolique, il cherche un but à sa carrière. C'est alors qu'il rencontre une nouvelle recrue, Katrine Bratt, fraichement mutée de Bergen. Elle enquête sur la disparition d'une femme mariée et mère d'une petite fille, dont l'écharpe est trouvée enveloppée autour d'un bonhomme de neige sinistre. Harry Hole, qui a par ailleurs reçu une mystérieuse lettre ornée d'un bonhomme de neige, s'intéresse aux investigations de Katrine. Katrine et Harry vont alors découvrir que plusieurs femmes ont disparu dans des circonstances similaires.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2]
 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En 2011, Martin Scorsese est pressenti pour adapter le roman norvégien éponyme de Jo Nesbø mais abandonne le projet deux ans plus tard[4],[5]. En 2014, après les refus des réalisateurs Morten Tyldum et Baltasar Kormákur, le suédois Tomas Alfredson, révélé par son film de vampires Morse puis le film d'espionnage La Taupe, est engagé par Universal Studios pour mettre en scène le film. Scorsese est crédité en tant que producteur exécutif.[6].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Un an plus tard, en septembre 2015, Michael Fassbender est annoncé dans le rôle principal de l'inspecteur Harry Hole[7]. Les mois suivants, Rebecca Ferguson et Charlotte Gainsbourg rejoignent le casting dans les rôles d'une jeune inspectrice et de l'ex-femme d'Harry Hole respectivement[8],[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu à Rjukan dans le comté de Telemark, à Oslo, Bergen, Notodden et Drammen[10].

Johan Harnesk, spécialiste des effets visuels et de la neige au cinéma, a dû en se procurer de la vraie neige, notamment pour le tournage de scène au printemps ainsi que le tournage en studio réfrigéré : « La température du studio était de moins 5 degrés pour que la neige puisse tenir et que le souffle des comédiens puisse être visible. On faisait venir la neige par camion depuis Holmenkollen, la célèbre station de ski au-dessus d’Oslo. Évidemment quand on stocke de la neige dans un camion, elle se densifie et se condense en blocs. Il fallait donc, à peine arrivé au studio, l’aérer et la tamiser[11] ».

Musique[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Les critiques américaines et françaises sont particulièrement virulentes envers le film, lui reprochant notamment une narration incompréhensible et chaotique. Le thriller a également obtenu un score de 24 % sur le site Rotten Tomatoes[12].

En France, les notes obtenues sont les suivantes : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 1,7/5, et des critiques spectateurs à 2,6/5[13]. En France, dans Le Monde, Thomas Sotinel reproche au film son « gâchis de talents » et le « rythme languissant du montage »[14] tandis que Frédéric Mignard, sur le site aVoir-aLire.com, le qualifie de « navet sévère » et « d'accident industriel embarrassant »[15]. Dans Positif, Philippe Rouyer déclare qu'il s'agit d'un « ratage » dont, notamment, « les incessants déplacements en voiture dont le cachet touristique échoue à escamoter les limites d'un suspense mou »[16]. Selon Vincent Malausa, dans les Cahiers du cinéma, le récit est « démantibulé et franchement ridicule.»[17]

Pour justifier les critiques désastreuses sur son film, le réalisateur Tomas Alfredson explique au micro du NRK, le réseau de radiodiffusion norvégien, que son film n'est tout simplement pas terminé :

« Notre temps de tournage en Norvège était bien trop court, nous n’avions pas le scénario en entier avec nous et quand nous avons commencé le montage, nous avons découvert qu’il manquait beaucoup de passages (...) C’est comme quand tu fais un puzzle géant, qu’il manque quelques pièces pour voir la scène dans son ensemble[18]. »

— Tomas Alfredson, NRK, 18 octobre 2017[19]

Dans Première, Alfredon explique également que « le montage a été compliqué. On a fait plusieurs versions qui n’étaient pas satisfaisantes et Thelma Schoonmaker est arrivée à la fin pour nous aider à y voir plus clair. »[20]

D'après le cinéaste, 10 à 15 % du scénario du Bonhomme de neige n'ont pas été tournés. Au moment du tournage, le script n'a pas été terminé, compliquant le tournage qui s'est déroulé en Norvège et qui a été trop court selon le réalisateur[12]. Le film sorti en salles est donc inachevé, constitué de scènes incomplètes et d'un montage elliptique. De plus, certaines scènes présentes dans les bandes-annonces ne figurent pas dans le long-métrage final.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 177 010 entrées[21]
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
6 670 765 $[1] [22] 4
Alt=Image de la Terre Mondial 39 516 444 $[1] - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « The Snowman », sur Box Office Mojo (consulté le 30 novembre 2017)
  2. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage, (consulté le 19 octobre 2017).
  3. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 10 octobre 2017).
  4. « LE BONHOMME DE NEIGE: un polar scandinave pour Scorsese? :: FilmDeCulte », sur www.filmdeculte.com (consulté le 29 novembre 2017)
  5. (en-US) « Martin Scorsese Will Not Direct 'The Snowman' », Screen Rant,‎ (lire en ligne)
  6. (en-US) « Tomas Alfredson Joins ‘The Snowman’, Replacing Martin Scorsese - /Film », Slashfilm,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Michael Fassbender in Talks to Star in Crime Drama 'The Snowman' (Exclusive) », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  8. (en-US) Ali Jaafar, « Rebecca Ferguson In Talks To Star In ‘The Snowman’ Opposite Michael Fassbender; Eyeing Other Big Roles », Deadline,‎ (lire en ligne)
  9. (en-US) Ali Jaafar, « Charlotte Gainsbourg In Talks To Join ‘The Snowman’ Opposite Michael Fassbender & Rebecca Ferguson », Deadline,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  11. Secrets de tournage - Allociné
  12. a et b « Le Bonhomme de neige : le réalisateur réagit aux mauvaises critiques », CinéSérie,‎ (lire en ligne)
  13. « Le Bonhomme de neige », sur Allociné (consulté le 30 novembre 2017).
  14. Thomas Sotinel, « « Le Bonhomme de neige » : europudding glacé », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  15. « Le Bonhomme de Neige - la critique du film », Avoir Alire - Critiques et news films, BD, musique, séries TV,‎ (lire en ligne)
  16. Philippe Rouyer, « Le Bonhomme de neige », Positif numéro 682,‎ , p.48
  17. AlloCine, « Le Bonhomme de neige: Les critiques presse » (consulté le 30 novembre 2017)
  18. « Pourquoi Le Bonhomme de Neige est un film raté », sur Première (consulté le 29 novembre 2017)
  19. (en) « The Snowman director Tomas Alfredson reveals why the film didn't work », sur The Independent (consulté en 29novembre 2017)
  20. « Tomas Alfredson : "Le Bonhomme de neige fut un film compliqué à faire" », Premiere.fr,‎ (lire en ligne)
  21. « Le Bonhomme de neige », sur JP box-office.com (consulté le 30 novembre 2017)
  22. (en) « The Snowman - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 30 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]