Langue mixte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une langue mixte est une langue née de la fusion de deux langues sources en général, habituellement dans des situations de bilinguisme poussé[1]. De sorte qu'il ne soit pas possible de classer la langue en résultant comme appartenant à l'une des familles de langues qui étaient ses sources. Bien que le concept soit fréquemment rencontré dans la linguistique historique depuis le début du 20ème siècle, les cas attestés d'hybridation des langues sont assez rares, à la différence des alternances codiques, de l'influence des substrats et des superstrats, ou des emprunts lexicaux. En outre, une langue mixte peut marquer l'apparition d'un nouveau groupe ethnique ou culturel.

Les autres termes utilisés dans la linguistique pour le concept d'une langue mixte sont langue hybride, langue de contact et langue de fusion. Le terme est à distinguer du créole et du pidgin, bien que certains linguistes les considèrent comme des langues mixtes à part entière.

Exemples[modifier | modifier le code]

Maltais[modifier | modifier le code]

Le maltais est un exemple de langue mixte. Pourtant, la classification de cette langue est controversée.

Michif[modifier | modifier le code]

Le michif ou métchif est une langue mixte divisée en mots cris et mots français.

Mots michifs venant du cri :

  • Shiishiip = canard
  • ni-mušum = grand-père
  • bule = cheville

Mots michifs venant du français :

  • pyii = pied
  • braa = bras
  • maeñzooñ = maison

Autres (non exhaustif)[modifier | modifier le code]

  • Caló (dialecte)
  • Cocoliche (langue)
  • Franco-italien (langue)
  • Kallawaya (langue)
  • Langues créoles: langues mixtes devenues langues maternelles d'une population donnée.
  • Maṇipravālam (langue)
  • Mbugu (langue)
  • Pidgins (langues): langues mixtes servant de langues véhiculaires dans une région donnée, sans être les langues maternelles d'aucune population.
  • Sheng (langue)
  • Yéniche (langue)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Meakins, 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Meakins, Felicity. 2013. Mixed languages. In Bakker, Peter and Yaron Matras (eds)Contact Languages: A Comprehensive Guide Berlin: Mouton de Gruyter. pp. 159–228.

Liens externes[modifier | modifier le code]