Superstrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En linguistique, un superstrat est une langue qui en influence une autre sans toutefois la supplanter. Il s'agit de l'un des trois rapports possibles d'interférence linguistique, les deux autres étant le substrat et l'adstrat.

Une langue A occupe un territoire donné. Arrive alors une langue B (à la suite, par exemple, d’une migration), qui entre en contact et, dès lors, en interférence avec la langue A. Les locuteurs de la langue A n'abandonnent pas leur propre langue mais intègrent de nombreux mots de la langue B.

Par exemple, le francique (une langue germanique) est un superstrat du français. Lorsque les Francs ont envahi la Gaule, ses habitants ont continué de parler le latin (dans sa forme qui était déjà du roman), mais de nombreux mots franciques sont passés dans ce latin par emprunt lexical, et la prononciation de la langue a évolué dans la bouche des nouveaux arrivés, dont le prestige a suffi pour qu'on les imite. Par exemple : le français doit des mots comme heaume ou guerre, ainsi que le h dit « aspiré », au superstrat francique.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :