Kufi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alphabet coufique.

Le kufi ou coufique (en arabe : كوفي) est un style de calligraphie arabe, développé dans la ville de Koufa en Irak. Il s'agit de la plus ancienne forme calligraphique de l'arabe[1], provenant d'une modification du syriaque ancien. Les premiers exemplaires du Coran sont calligraphiés suivant cette norme. Sous une forme modifiée, plus carrée, on le retrouve sur de nombreux monuments musulmans.

Origine[modifier | modifier le code]

L'écriture kufi a servi de base à tous les autres styles d'écriture arabe : c'est aussi la première dont ils se sont servi; elle était très grossière, et les lettres en étaient mal distinguées. Marâr 'ibn Morah (مرار ابن مراه) passe pour en être l'inventeur, et c'est Abd êl-Hamyd Yahyâ (arabe : عبد الحميد يحيى) qui commence à leur donner une forme plus élégante. Les anciennes monnaies sont gravées en coufique[2].

Particularités[modifier | modifier le code]

L'écriture est très angulaire et tend à être réalisée sous forme de segments géométriques. Par exemple, le mīm prend la forme d'un cercle, et le nūn d'un demi-cercle.

Il n'y a pas de point diacritique, si bien que de nombreuses lettres sont confondues.

Exemple d'écriture kufi La même phrase (Basmala) dans un autre style d'écriture (naskh)
Basmala kufi.svg Basmala.svg

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philip Bamborough, Treasures of Islam, éd. Blandford Press, 1976, p. 25
  2. Auguste François Julien Herbin, Développemens des principes de la langue arabe moderne, Impr. Baudouin, 1803.
  3. (fr) Deux feuillets du Coran bleu (Musée sans frontières)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]